Comment gérer son budget

Bonjour Les Louloutes,

Après vous avoir expliqué pendant des semaines comment dépenser votre argent, je vous explique aujourd’hui comment vous pouvez en mettre un peu de coté 😂. Je vous avais déjà donné quelques astuces pour vous constituer votre garde-robe idéale avec un petit budget dans cet article.  Je vous parle aujourd’hui de la gestion du budget familial. Gérer un budget n’est pas inné et malheureusement ce n’est pas quelque chose que l’on nous enseigne à l’école. Il faut avancer à tâtons, apprendre sur le tas, apprendre à force de réussites mais aussi d’échecs.

Mais d’abord pourquoi gérer son budget?

Pendant longtemps j’ai fonctionné en ayant qu’une vague idée du solde disponible sur mon compte en banque, vivant au jour le jour et au gré du vent! Mais ça c’était avant de devoir gérer une famille, des crédits immobiliers et des charges importantes. Aujourd’hui, je gère mon budget pour avoir l’esprit tranquille et pouvoir me projeter à plus long terme, pour être sereine et profiter pleinement de ce que l’on dépense sans aucune culpabilité!  Gérer un budget, ce n’est pas uniquement tenir un tableau Excel, c’est maîtriser ce qui rentre et ce qui sort. A priori, les revenus ne sont pas extensibles et donc les dépenses ne le sont pas non plus et doivent être maitrisées! Nous ne pouvons pas forcément influencer sur nos ressources (à court terme),  mais nous avons la main sur nos dépenses. La règle d’or de la gestion budgétaire est d’analyser les dépenses afin de les maîtriser.  Votre principal levier dans la gestion des dépenses sera la maîtrise des dépenses courantes. Ce sont les dépenses courantes  qui viennent grever le budget. Pourquoi? Parce que ce sont de petites dépenses et parce que notre société de consommation et son marketing omniprésent nous poussent constamment et très fortement à la consommation. Bonne nouvelle, leur maîtrise relève du très court terme! C’est qui le patron des dépenses? C’est vous! Vous pouvez commencer immédiatement et les résultats seront là dès les premières semaines.

Comment établir un budget?

Il faut prendre conscience de l’importance des dépenses courantes dans votre budget. Et pour cela, il faut commencer par mettre à plat toutes les dépenses, c’est à dire faire un relevé mois par mois des différents postes de dépenses sur les 12 derniers mois. Cela vous donnera une idée précise de ce que vous dépensez réellement pour chaque poste et souvent on a de grosses surprises en découvrant que cela ne correspond par forcément aux montants que l’on avait en tête.

Faites ensuite une moyenne mensuelle pour chacun de ces postes de dépenses afin de  budgétiser tous vos postes et de vous donner des objectifs concrets et précis.

Voilà un exemple de tableau, à personnaliser selon vos besoins:

Tableau de gestion de budget

 

Vous avez maintenant établi votre budget prévisionnel avec vos objectifs. Le but est de trouver un équilibre. Nous avons souvent tendance à dépenser plus que ce que nous rentrons, et cela quel que soit le niveau de revenu. Nous avons aussi tendance à épargner à minima. Cette situation peut se révéler frustrante car nous avons l’impression de ne travailler que pour consommer. Si vous vous fixez des objectifs à la baisse par rapport à vos dépenses passées, sachez rester raisonnable. Les objectifs doivent rester atteignables sous peine de découragement rapide.

Comment gérer son budget?

Dans la Famille One-Mum-Show, les resources sont versées sur un compte commun. Les charges et l’épargne sont retirés de ce compte commun.

Les charges fixes:

Pour les charges fixes, le mieux est de mensualiser toutes ces dépenses pour les lisser. N’oubliez pas de faire en début d’année une simulation de vos impôts sur le revenus (surtout si vous avez de grosses variations de revenus en fonction de changement de situations) pour vérifier que la mensualité payée est en phase avec ce que vous allez réellement payer. Ajustez votre mensualité si nécessaire. Avant je ne mensualisais pas les impôts, hors de question de faire cadeau au percepteur de 10 mois de trésorerie. Puis à chaque mois de février, mai, septembre, octobre et novembre c’était la soupe à la grimace. Alors maintenant je m’assois sur certains de mes principes, je mensualise et au moins ça passe « en douceur ».

Pour certaines des autres charges fixes, il est nécessaire de faire le point une fois par an et de faire jouer la concurrence pour l’énergie ou  pour les assurances notamment. Vérifiez que les contrats d’assurance souscrits correspondent bien à vos besoins. Il y a de très grosses différences entre les différents contrats d’assurances (c’est une ancienne experte en assurances qui vous parle). D’autre part,  nous sommes souvent « sur-assurés », c’est à dire que nous avons souscrit des options dans nos contrats d’assurance habitation dont nous n’aurons jamais, jamais, jamais l’utilité. Idem pour les assurances de téléphone, de carte bancaire etc… La seule assurance obligatoire en France est l’assurance de responsabilité civile.  Est-il bien judicieux d’assurer « tous risques » un véhicule qui a plus de 10 ans et qui ne vaut plus rien à l’argus?  Est-il utile d’avoir une assurance perte et vol de carte bancaire (sachant qu’en cas d’utilisation frauduleuse de votre carte avant que vous n’aviez fait opposition, vous n’êtes responsable des sommes débitées qu’à hauteur de 150€ maximum). Evidemment, assurez votre habitation contre les risques majeurs (incendie, dégâts des eaux, vol etc) mais une assistance plomberie est-elle vraiment utile? Y penserez-vous le jour où vous aurez besoin d’un plombier? Bref, penchez-vous  sur ces dépenses une fois par an et faites la chasse aux dépenses fantômes et inutiles. N’oubliez pas que les petits ruisseaux font les grandes rivières 😉 .

Pensez à renégocier très régulièrement vos crédits immobiliers. Les taux sont tellement bas que c’est le moment où jamais! Et n’hésitez pas à faire jouer la concurrence si votre banquier se montre récalcitrant. Vous verrez qu’avec une offre de l’agence Tartempion sous le nez,  il se montrera d’un seul coup beaucoup plus disposé!

Les dépenses courantes:

Poste « alimentation »

Je suis très attentive à l’évolution de ce poste. Cela n’a pas toujours été le cas. Avant je me disais que je n’étais pas à 10 balles près…. en fait si, je suis à 10€ près. Les petits ruisseaux font les grandes rivières. C’est vraiment vrai 😉 Avant, je dépensais un peu comme si cet argent n’étais pas vraiment à moi, comme si ce n’était pas moi qui l’avait gagné à la sueur de mon front. Je faisais partie de cette catégorie de personnes qui ont un rapport assez lointain à l’argent et qui méprisent les radineries en tout genre. Avant je ne vérifiais pas mes tickets de caisse et je ne connaissais les prix d’aucun produit alimentaire. D’ailleurs, je ne regardais même pas les prix quand je remplissais mon caddie. J’étais trop pressée d’en finir avec la corvée des courses. Je ne serais jamais allée réclamer chez la caissière parce qu’elle avait oublié de me déduire 50 ct de réduction immédiate sur un article. Je trouvais ça beaucoup trop mesquin.

Aujourd’hui, je peux évaluer à 5€ près le montant du ticket de caisse en regardant le contenu de mon caddie et je ne fais pas de cadeaux à la grande distribution parce qu’elle ne m’en fait pas non plus. Nous avons un budget de 500€ par mois pour les courses alimentaires pour 5 personnes (3 personnes présentes midi et soir et 2 seulement les soirs et les déjeuners du week-end). J’ai diminué le budget mensuel alimentation de plus de 30% en faisant le point sur le contenu des placards avant d’établir mes menus. J’essaie de diminuer le nombre de repas contenant de la viande, c’est mieux pour la santé et pour le porte-monnaie! Je privilégie les fruits et légumes de saison. Je privilégie le bio dès que c’est possible. Et surtout le « fait maison ». Je fais 2 brioches par semaines pour les petits-déjeuners, les yaourts sont faits maison grâce à ma yaourtière avec deux fournées de 12 yaourts par semaine. Je fais également ma pâte à tartiner au chocolat (selon une recette de Christophe Michalak) et je n’achète plus  jamais de plat préparé (pas même des frites surgelées) , uniquement des produits bruts (sauf pour les goûters des enfants où je rencontre encore de fortes résistances mais j’y travaille!)

Je suis de nature dépensière et j’ai toujours peur de manquer. Monsieur One-Mum-Show c’est le contraire, il est économe et a peur d’avoir de trop! Cela crée un équilibre dans le foyer! Pour me contenir, je fonctionne beaucoup avec les espèces pour les dépenses courantes. Je trouve que c’est très efficace pour maîtriser son budget quand on a tendance à être dépensière! Je retire donc les 500€ en espèces de mon budget alimentation en début de mois. Cela me permet de faire des ajustements au fur et à mesure du mois. Et on ne manque jamais de rien! Si à la fin du mois,  il ne me reste que 100€ pour les dernières courses, je compose mes menus avec le contenu de mon placard et du congélateur (cela me permet aussi de réguler et d’éviter les accumulations et le gaspillage) et je n’achète que ce dont j’ai besoin pour compléter ces menus. Cela me permet d’éviter de piocher dans un autre budget et de garder le cap!  Je procède de la même manière pour le budget en vacances: je retire le budget en espèces et ainsi au fur et à mesure des jours qui passent nous savons exactement où nous en sommes et ce que nous pouvons nous permettre. C’est qui le patron des dépenses? C’est moi 😉! Ce mode de fonctionnement a été libérateur pour moi. Avant de l’adopter, je dépensais sans savoir où j’en étais et donc je culpabilisais à chaque dépense. En vacances, j’avais l’impression d’exagérer puis je me déculpabilisais en me disant « c’est les vacances, merde » mais au fond de moi une petite voix continuait à me faire la leçon et à m’empêcher de profiter pleinement! En procédant avec les espèces, je connais à chaque instant le budget disponible et je peux faire les arbitrages nécessaires pour ne pas le dépasser.

Poste « entretien de la maison »

Ce poste a été réduit de manière draconienne depuis que je suis passée au vinaigre blanc que j’utilise pour quasiment tout! Je n’achète plus jamais de produit ménager. Il n’y a que pour la lessive, le nettoyant vaisselle et les pastilles de lave-vaisselle que je n’ai pas franchi le pas. Je ne me sens pas le courage de préparer ces produits moi-même. (Je ne sais pas où trouver le temps pour cela 😨)

Poste « hygiène »

Dans le poste « hygiène » figurent les produits cosmétiques de la famille (hors moi). Mais dans la famille nous sommes assez minimalistes de ce coté là. Rentrent également dans ce poste les frais de coiffeurs pour les enfants.

Poste « Habillement des enfants »:

Pour les enfants, j’aime beaucoup les vêtements de marques Catimini et IKKS. Mais je ne les achète que lors des soldes et des ventes privées. J’anticipe beaucoup sur les tailles en commandant pour l’année d’après (ce qui me permet d’avoir le nécessaire en début de saison jusqu’aux prochaines soldes). Je ne leur achète leurs chaussures que sur Sarenza (grâce à mon pédimètre) et j’attend là aussi bénéficier de remises importantes. En règle générale, je commande plusieurs paires pour chacun et nous faisons des essayages. Pour les garçons qui poussent très vite et qui usent beaucoup les vêtements, je n’hésite pas à me fournir chez Okaidi, Kiabi, H&M et Zara. Les vêtements sont de toute façon tachés et troués avant d’être déformés 😂. Si je ne dépense pas le budget du mois, je reporte le solde sur le mois prochain. Cela me permet de me constituer une cagnotte  pour les soldes par exemple. J’achète de grosses séries de vêtements aux soldes d’hiver, soldes d’été, puis lors des remises de 30% une semaine après la rentrée et lors des ventes privées de novembre.  Je prévois généralement  les tenues de rentrée de septembre lors des soldes d’été en prenant de la mi-saison, cela me permet de limiter le coût. J’évite absolument de me balader dans les magasins de vêtements pour enfants pour ne pas devoir faire face à trop de craquages intempestifs (avec trois enfants, ça va très vite!).

Poste « loisirs et sorties »:

J’ai un programme d’idées de sorties à l’année en fonction des saisons et nous essayons d’alterner entre les sorties payantes et les sorties gratuites. N’hésitez pas à consulter votre comité d’entreprise mais aussi à faire quelques recherches sur internet pour acheter vos billets moins chers. Dans ce poste entrent également les dépenses de sorties scolaires.

Poste « investissement et équipement de la maison » :

Selon moi, il  est indispensable de budgéter l’équipement de la maison. Cela nous permet de faire de beaux achats tous les quelques mois alors qu’il me paraissait tellement décourageant de ne pas avoir les moyens immédiats de m’acheter de beaux meubles ou de belles choses que je craquais souvent pour ce que j’appelle des petites merdouilles de déco dont on se lasse vite et quand on fait le point sur le budget en fin d’année cela représente tout de même une somme. Comme pour les vêtements, il est plus gratifiant de se permettre de belles pièces après avoir attendu un tout petit peu plutôt que de se faire plaisir sur le très court terme mais uniquement sur le court terme et de courir sans arrêt après son budget!

Poste « divers »:

Ce poste permet de faire face aux imprévus. Ce poste est très important car s’il est inexistant, à chaque imprévu vous allez piocher dans un autre budget et le déstabiliser. Si l’argent du poste « divers » n’est pas dépensé, vous pouvez le reporter sur le budget du mois suivant et vous constituer une cagnotte.

 

L’épargne:

Constituez-vous une épargne de planification pour vous faire plaisir (nous épargnons pour les vacances et les week-end par exemple) puis une épargne de précaution ( 2 à 6 mois de salaire en général) sur un livret A pour des besoins à courts termes et pour faire face aux gros pépins. Lorsque cette somme est atteinte, vous pouvez épargner sur le long terme sur un plan épargne logement par exemple où l’argent sera bloqué (sans vraiment l’être, puisque vous pouvez toujours décider de rompre votre PEL avant la date d’échéance des quatre ans, si c’est vraiment nécessaire et pour n’importe quel motif,  auquel cas vous perdez une partie des intérêts mais jamais votre capital. Placer de l’argent sur un compte sur lequel il y a des démarches à effectuer pour le rompre vous évitera toutefois de taper dedans à la moindre occasion!) 

Idéalement le poste épargne se monte à environ 15% des revenus du ménage. Le mieux est de mettre en place des virements permanents, débités de votre compte dès réception des salaires. Si vous n’avez jamais épargné, commencez petit, en virant 10% de vos revenus sur un compte épargne puis augmentez progressivement.

Les cagnottes: je fais le challenge des 52 semaine pour me créer une petite cagnotte pour les cadeaux de Noël. J’adore les challenges et les choses bien organisées! Cela me motive car on est dans du concret. Le challenge des 52 semaines permet de mettre de coté plus de 1300€ en 52 semaines, à petits pas…. nous savons toutes que 52 semaines, ça passe terriblement vite! Et nous aimons les petits pas qui demandent peu d’efforts!  Alors je suis bien contente de récupérer ma petite cagnotte en fin d’année. Sans cela, cet argent serait dépensé de toute façon.

J’ai d’autres cagnottes en cours! Une cagnotte pour mon trench Burberry (je mets 20€ dedans à chaque fois que je résiste à entrer dans une boutique de fast-fashion 😂), une cagnotte pour les enfants, pour les sorties etc….

Nous divisons ensuite le SOLDE restant en deux parts égales que nous redistribuons sur nos comptes perso pour nos dépenses individuelles (vêtements, cosmétiques, cadeaux etc…)

Mon compte personnel:

Comme je vous l’expliquais ici, je suis devenu plutôt minimaliste dans le domaine des produits cosmétiques et c’est un poste que je maîtrise bien. Grâce à mon carré assez flou, je ne vais chez le coiffeur que tous les 3 mois. Je prends à chaque fois rdv pour la fois suivante, ce qui me permet de ne pas craquer plus tôt! Je ne vais jamais chez l’esthéticienne. Je m’épile à l’épilateur électrique depuis 20 ans, la repousse est donc très modérée. (Vous saurez tout sur moi aujourd’hui 😉)

Le poste « vêtements »: ai-je besoin de vous dire qu’il s’agit là de mon (gros) péché mignon? C’est carrément le poste qui ruinait tout espoir de maitrise d’un budget! Je vous ai raconté ici comme j’étais sujette aux achats compulsifs et comment j’ai réussi enfin à dépasser ce stade. Dans cet article, je vous expliquais comment vous constituer votre garde-robe idéale avec un petit budget. Il est indispensable de budgétiser ce poste à l’année pour se permettre de jolies pièces. Mais soyez prudentes! Si vous dépensez la moitié de votre budget annuel durant les 2 premiers mois de l’année, celle-ci risque d’être loooongue! N’anticipez pas trop!

Prenez la peine de revendre les vêtements que vous ne portez plus, les vôtres ou ce de vos enfants (ceux de Monsieur One-Mum-Show ce n’est pas la peine, il en prend tellement soin qu’il les garde 10 ans). Vous pouvez vendre des vêtements sans marques ou des vêtements d’enseignes de la fast-fashion à petits prix sur Vinted. Cela marche bien, j’ai vendu une soixantaine d’articles depuis septembre dernier et je me suis constituée une belle cagnotte! Pour les vêtements griffés essayez plutôt vide dressing.

 

Comment suivre votre budget:

Vous pouvez vous constituer un tableau Excel, utiliser un carnet, une application de gestion de budget. Il existe de nombreuses manières de suivre son budget. Aucune n’est meilleure qu’une autre, il faut juste trouver celle qui vous convient le mieux. Personnellement, j’utilise le tableau Excel ci-dessus. Il me sert de tableau de bord avec les limites par poste. Je le complète plusieurs fois au cours du mois pour savoir où j’en suis.

Il se peut que vous constatiez au bout de quelques temps que des ajustements sont nécessaires. Un budget est vivant! Il n’est pas immuable! Consultez votre compte en banque souvent pour vérifier qu’il est bien en phase avec votre tableau!

Ce n’est pas toujours facile parce qu’il faut apprendre à renoncer à certaines choses, mais c’est le prix à payer pour être sereine! En procédant de cette manière, ma famille ne manque de rien. Nous pouvons nous permettre de belles vacances sans culpabilité. La maison est équipée petit à petit. Je peux me faire plaisir avec mon dressing ! Et nous pouvons être sereins pour le lendemain!

Et vous alors, comment gérez-vous votre budget mes Louloutes? Plutôt cigale ou plutôt fourmi? Tableau Excel ou crayon à papier?  Des Bisous plein de paillettes 😘

 

 

 

20 comments on “Comment gérer son budget

  1. Bonjour, article super intéressant et motivant. Petite question : comment gères tu les différented cagnottes dont tu parles et le challenge 52 semaines ? Dans une tirelire ? Sur un compte dédié ? J’ai envie de m’y mettre mais je n’ai pas trouvé de solution pratique. Merci !!

    1. Bonjour Laurence,

      Je ne peux pas te conseiller de garder ta cagnotte dans une tirelire car en cas de cambriolage, le fruit des tes efforts sera réduit à néant! Le mieux est d’avoir un compte dédié et de consigner dans un petit carnet les montants des différentes cagnottes pour retrouver tes petits!

  2. Oh là là, quelle maitrise! A la maison c’est monsieur qui gère et je vais désormais me soigner sur le budget vêtement en lisant tes articles. En effet, je suis en ce moment comme toi avant , je ne regarde pas les prix quand je vais faire les courses , d’ailleurs j’essaie de ne pas y aller car j’achète n’importe quoi ,heureusement monsieur est là et est plus raisonnable et adore traquer les promos.
    Et il n’hésite pas à me rappeler à l’ordre sur mes achats compusifs (mais grâce à ton blog je vais me résoudre a me soigner)
    En début de mois, nous epargnons chacun une petite somme comme ça c’est fait, une petite epargne dans mon compte perso et monsieur remplit une épargne pour lui et le compte des enfants.
    Nous sommes 6 dans la famille, j ai 3 enfants et une fille au pair à nourrir , ton article est très intéressant, je vais le faire lire à monsieur , on va tenter de peut etre revoir notre budget pour encore mieux epargner ….
    Bon moi j’ai un autre pêché. …..c’est que j’adore aller faire les expos,aller au theatre plusieurs fois ….et ça c est un gros budget…il faudrait que j’y travaille ….
    Merci pour cette article.

    1. Bonsoir Patty!
      Je suis loin de maitriser mais j’essaie de me donner quelques lignes directrices et de les suivre! Sinon tout serait toujours un joyeux bordel chez moi!Les achats compulsifs nous en viendrons toutes à bout!! à bientôt! bonne soirée!

  3. Bonjour les filles

    Je n’ai pas tout lu mais je pense aussi qu’il est primordial de prendre en compte la date de rentrée des ressources (salaires, allocations…). Mon budget est simplement sur un tableur Excel, mais part de la date de virement de mon salaire et pas du 1er au 31 du mois. J’ai inscrit évidemment tous les prélèvements, puis toutes les dépenses récurrentes (essence, courses…). Arrive ensuite le montant d’économie du mois. Si je sais avoir une grosse dépense, je prévois dans les 3 mois avant. J’ai tjs une marge pour les imprévus ou les craquages vêtements.
    Je n’ai pas grand mérite : je suis comptable de formation 😉

    En revanche, je ne paye pratiquement plus rien en espèces : c’est soit par CB sans contact si c’est possible, soit par l’appli Orange Cash (très pratique d’ailleurs pour créer un CB virtuelle pour un achat sur le net sur un site que l’on ne connaît pas).

  4. Ah, que j’aurais aimé lire un tel article il y a quelques années ! (bon, en même temps, je n’ai pas cherché non plus)
    L’an dernier, j’ai lu un petit livre super accessible au titre de « Les 4 lois de la prospérité financière ». Je n’ai pas forcément adhéré à la totalité du discourt (ça reste un libre très « USA » dans la philosophie) mais sur le fond, il en contient des conseils vraiment intéressants et des outils pratiques faciles à appliquer.
    D’ailleurs, les auteurs font la même remarque que toi, à laquelle j’adhère totalement : le système scolaire ne forme pas à la bonne tenue d’un budget et c’est vraiment, vraiment dommage : les enfants issus de familles dysfonctionnelles sur le sujet sont quasi-condamnés à répéter les mêmes erreurs parce qu’ils ne prennent pas de bonnes habitudes, s’il n’y a personne dans leur entourage pour leur expliquer d’autres façon de fonctionner.

    1. Merci Roanne pour ce commentaire très pertinent. Je suis entièrement d’accord avec ta remarque sur la reproduction du schéma familial. Un jour tu commences à gagner ta vie, on te remet une carte bancaire mais personne ne t’explique qu’il ne suffit pas de savoir taper un code à 4 chiffres pour savoir s’en servir 😉
      Je suis peut-être un peu parano (théories complotistes toussa toussa) mais l’intérêt de la société est quand même de booster la « consommation des ménages ». Je trouve même que cette tendance a pris des allures folles ces dernières années alors évidemment on ne va pas nous mettre « au menu » des cours d’épargne et d gestion budgétaire!

      1. Hum, eh bien je suis peut-être aussi un peu parano, alors… 😉

        Pour ma part, je profite justement de mes congés pour faire mon bilan 2016 et finaliser / mettre à jour mon prévisionnel 2017. Je termine juste et, même s’il faut encore que je fasse attention sur ces deux prochains mois, je n’ai pas à me plaindre en regard de ma situation il y a peu.
        C’est toujours très intéressant (ou pas…) de vérifier chiffres à l’appui quels sont les postes de dépenses principaux, hors alimentaire, dans le package des dépenses courantes.

        Concernant le budget dressing, dont il est souvent question ici, je dois impérativement le diminuer.
        Il est plus facile pour moi de raisonner en % de salaire annuel, c’est parlant, et l’an dernier ce budget a clairement été trop important. L’objectif 2017 est donc de réduire la voilure, sachant que j’ai tout ce qu’il me faut (et même plus !) donc si j’étais quelqu’un de raisonnable, je pourrais très bien ne pas effectuer de nouveaux achats jusqu’à l’an prochain.

        En attendant, je fouine, je cherche des marques qui me plaisent (matière, éthique, style…) dans des tarifs raisonnables.

        1. Bonsoir Roanne,
          Si je raisonnais de manière purement rationnelle, je pense que je pourrai aisément passer les 5 prochaines années sans acheter le moindre vêtement! Mais comme toi, je ne suis pas toujours rationnelle ni raisonnable 😉. Mais je m’améliore! 😘

  5. Merci pour ton article super détaillé et très intéressant.
    Ici aussi gestion du budget comme toi dans les grandes lignes avec un tableau Excel que j’améliore au fil du temps.
    Au mois de mars je vais mettre en place ce dont tu parles pour le budget alimentation : retirer l’argent en espèces. Il y a encore quelques temps cela me semblait impossible car je faisais quasi tout en ligne sur le Drive mais aujourd’hui ce n’est plus le cas (local, bio, marchés…) donc je vais tenter l’enveloppe 🙂
    Entretien maison idem : mes alliés sont vinaigre blanc et bicarbonate. Je fais aussi ma lessive et mon produit vaisselle 🙂 et ça ne prend pas tant de temps que ça 😉
    Poste hygiène : bio en gros conditionnement pour toute la famille. Hors moi aussi mais j’essaie de diminuer de toutes façons aussi.
    Poste habillement des enfants : je profite souvent des ventes privées Z et Okaidi. J’ai un peu de mal avec des enseignes comme La Halle ou Kiabi même si vu le temps que ça leur fait je devrais m’y mettre! Je vais essayer de prévoir comme toi pour l‘année d’après je pense que c’est une bonne idée! Pour les chaussures, l’astuce du pédimètre me plait! Je dis toujours qu’il faut aller en magasin ne sachant pas leur pointure mais avec un périmètre à la maison ce ne sera plus un souci. Je viens de voir que ça existe même à télécharger et imprimer. Je n’ai jamais pensé à Sarenza pour eux mais je crois que c’est une très très bonne idée!!! Surtout qu’on peut renvoyer gratuitement. Merci pour ce partage.
    Loisirs et sorties : je ne budgétise pas précisément cela sauf les vacances pour la première fois cette année et en arrivant à cet été nous pourrons pleinement profiter sans se dire « avons-nous assez? »
    Maison : bon cette année on aménage cuisine et étage grâce à notre renégociation de crédit c’est déjà pas mal 😀
    Pour l’épargne j’ai aussi des virements automatiques en début de mois (important en début de mois car si on attend de voir s’il reste qqchose à la fin du mois c’est fichu!) et je mensualise aussi les dépenses annuelles qui ne sont pas mensualisées par défaut en les mettant sur un Livret pour que ça travaille en attendant la dépense 🙂
    Par contre on a un seul compte pour tout et c’est moi qui gère… mon chéri me fait totalement confiance et n’aime pas s’occuper de ça donc ça l’arrange bien lol
    Je vais d’ailleurs rajouter un poste Epargne Garde Robe suite à ton challenge 😀

    1. Bonsoir Laurianne,
      Tu verras que l’enveloppe c’est le kiff parce que tu as vraiment l’impression de reprendre le contrôle. Moi c’est mon petit plaisir! De compter ce quil reste dans l’enveloppe et de voir qu’il en reste autant 😉. C’est aussi mon « plaisir » de compter le contenu du caddie au fur et à mesure de mes avancées dans les allées. Si je vois que je m’approche de la limite que je me suis fixée, je n’ai aucun scrupule à reposer des trucs et très franchement on vit très bien sans ces trucs au final. Une fois rentrée je n’y pense même plus!
      Je veux bien tes recettes de produit vaisselle et lessive si tu me dis que ce n’est pas si contraignant que cela de les préparer!
      Pour les enfants, j’évite La Halle car je trouve que c’est relativement cher pour ce que c’est. Par contre Kiabi, c’est clairement du jetable mais à petit prix donc ça dépanne bien. Pour le Mexique je leur ai pris toute une série de t-shirt chez Kiabi car entre les tâches de crème solaire, de glace et de ketchup, ce n’est pas nécessaire d’investir davantage que 2€ par t-shirt!
      Le périmètre a changé ma vie! Sérieusement! Avant j’avais aussi ce scrupule de me dire qu’il fallait aller dans un magasin de chaussures pour être sûre d éprendre la bonne taille, surtout pour le petit qui ne parle pas encore. Mais avec le pédiatre, no stress! Je l’ai payé 6 ou 7€, mais il est largement rentabilisé depuis toutes ces années! Chez Sarenza c’est top parce que tu peux renvoyer gratuitement et tu es remboursée dès que ton colis de retour est pris en charge par le relais! Donc ça va très vite! Ce qui me permet de commander plusieurs paires pour chacun et de faire des essayages à la maison, tranquillement.

      Comme tu le dis il est important pour se constituer une épargne de manière régulière et pérenne d’effectuer les virements sur le compte épargne en début de mois!

      Bonne idée le poste Epargne Garde-Robe 😉

      Bonne soirée ma Belle! 😘

      1. Bon voilà première paire pour ma puce commandée chez Sarenza 🙂 à -40% en plus!
        J’ai aussi retiré mes espèces ce matin, c’est le début de mois c’est le moment!

        Pour les recettes, il faut tout de même un peu de temps mais j’y vois beaucoup d’avantages.
        Pour la lessive je te partage le lien de mon blog (sans faire de pub lol mais ce sera plus rapide) : http://boudoirdelaurianne.com/tag/lessive/
        Pour le produit vaisselle j’utilise ce tuto : https://www.facebook.com/regis.hervagault/videos/10208370101548309/ j’ai acheté sur Aroma zone en gros conditionnements les poudres et j’en ai pour un moment!
        Maintenant que je suis rodée je fais double dose à chaque fois ce qui me permet de tenir 2-3 mois avec une tournée. Tu me diras si tu essayes 😉

  6. Eh bien mazette… ta maîtrise du budget est impressionnante !
    En fait je crois que je vais louer tes services pour 15 jours : budget, garde-robe, organisation. Cela te convient-il ? 😛
    Trêve de plaisanterie. Je pense être plutôt une fourgale 😀 Ca te parle ?
    Au début j’étais comme toi, autrement dit, je ne comptais rien, ne regardais rien ou juste le solde et zou on passait au mois prochain.
    Je me suis rendu compte également qu’à tout payer en CB, donc en argent virtuel, je ne saisissais pas vraiment la somme d’argent que je donnais en achetant un produit. J’ai donc décidé il y a de cela plus de dix ans de retirer une somme d’argent le 1er et le 15 du mois qui nous servait à tout payer, que ce soit l’alimentation, l’entretien, les produits de beauté, enfin tout ce qui peut intervenir dans le mois comme dépense utilitaire. Le changement en beaucoup mieux a été radical !
    Hélas une séparation plus loin, mes rentrées d’argent et donc mon budget ont été divisés par 3. Après quelques ajustements, j’ai décidé depuis le début de ce mois-ci de me servir d’Excel pour marquer mes dépenses, retraits et rentrées de façon à ne pas être prise de court. J’ai mensualisé aussi ce qui pouvait l’être autant que possible. J’espère ainsi équilibrer au mieux mon budget et pouvoir mettre quelques petites pépettes de côté pour me faire plaisir 🙂

    1. Merci Bouclette! Je veux bien venir pendant 15 jours si tu m’offres le gite et le couvert 😂 Ça me fera des vacances!
      La fourgale je ne connaissais pas mais je saisis bien le concept 😂. Tu sais je crois qu’on est nombreuses à ne pas avoir compté au début! Je garde aussi de très beaux souvenirs de cette période un peu bohème!
      Les espèces c’est kiffant, tu reprends le contrôle et tu es maître(sse) de tes dépenses! Moi ça me parle!

      Tu viendras nous faire un petit retour sur la mise en place de ton budget! Bonne soirée Ma Bouclette 😘

Nouveau commentaire: