Astuces pour réduire votre budget courses alimentaires

Bonjour les Belettes!

Depuis un peu plus d’un, je travaille à la réduction de notre budget de courses alimentaires. Nous sommes passé d’un budget de courses alimentaires mensuel dépassant 800€ à 500€ puis 300€ pour 5 personnes. Mon objectif était de réduire ce budget sans sacrifier la qualité. La plupart des aliments sont en effet bio. Je partage avec vous quelques astuces qui m’ont permis de réduire ce budget aussi drastiquement:

Réflexion sur votre alimentation: on ne divise pas son budget courses par deux en continuant à manger les mêmes choses. L’objectif n’est pas d’aller chez les hard-discounters. Le but est de manger bien, et même manger mieux pour moins cher. Pour cela, il y a plusieurs pistes:

  • réduire la part de la viande dans votre alimentation. Je n’ai pas besoin de vous dire que l’on mange trop de viande et que ce n’est bon ni pour notre santé ni pour notre planète. Personnellement, je n’ai pas encore franchi le cap du végétarisme. Je ne l’envisage pas d’ailleurs car j’aime bien manger un morceau de viande de temps en temps. J’ai déjà supprimé la cigarette de ma vie, supprimé réduis les mojitos (oui oui), je ne me vois pas abandonner la viande de suite. Mais j’ai réduis. Considérablement. Depuis que nous sommes passé au bio, nous mangeons moins souvent de la viande et quand nous en mangeons, les parts sont réduites par rapport à ce dont nous avions l’habitude. Pour une alimentation équilibrée, la part de viande dans votre assiette ne devrait pas être plus grande que la paume de votre main. Une autre astuce concernant la viande: faire des émincés. Cela permet de faire un plat avec de la viande en en mettant finalement assez peu. Pour la volaille par exemple, je ne sers que deux filets de poulets pour nous 5 (en émincé).
  • ne manger que des fruits et des légumes de saison: est-il encore utile de le répéter? Oui!  Je ne fais aucune concession sur les fruits et les légumes, je ne les achète que bio. Je fais une véritable fixation sur les pesticides. Les fruits et les légumes sont devenus un luxe tant ils sont chers. Alors pour atteindre les 5 portions de fruits et légumes par jour dont notre corps a parait-il besoin, il est indispensable de manger des fruits et légumes de saison.  En plus ils seront beaucoup plus goûteux car il y a des chances qu’ils aient muri au soleil et non dans une serre. Au fait, savez-vous comment mesurer une portion de fruits et légumes? Pour une portion de légumes, joignez les deux mains en corolle, voilà une portion de légumes! Pour les fruits: fermez votre poing, cela représente une portion de fruits.
  • arrêter tout aliment industriel. C’est la base. Plus les aliments ont été préparés, plus ils sont chers et paradoxalement moins ils sont de qualité. Commencer par supprimer les plats préparés de votre alimentation. Leur bilan nutritionnel est souvent très mauvais: trop de sels, trop de lipides, trop de sucre, beaucoup d’additifs (colorants, armes, exhausteurs de goût et autres trucs beurk). Ensuite éliminez progressivement ce que j’appelle les « aliments industriels qui passent inaperçus  » (car nous ne les considérons pas comme tels): yaourts, crèmes dessert, pain de mie, brioche etc…. Nous considérons que ces aliments sont indispensables, que nous n’avons pas le temps de les préparer maison etc…. Il y a deux choses à prendre en compte:
    • ces aliments préparés grèvent véritablement votre budget, vous payez très cher pour peu de matière
    • il s’agit d’aliments facile et rapides à préparer. Il suffit de prendre l’habitude de les faire soi-même. J’ai déjà partagé ma recette de brioche que je fais deux fois par semaine. Depuis que je prépare cette brioche, il est impossible pour nous de remanger de la brioche industrielle. Ma brioche est 100% bio et me coûte deux fois moins cher qu’une brioche industrielle type brioche Harrys. Elle est aussi deux fois plus savoureuse.  J’essaie d’avoir toujours une brioche  en avance au congélateur pour nous dépanner si un soir je n’ai pas envie ou pas le temps de préparer ma brioche.  La préparation des yaourts à l’aide d’une yaourtière prend moins de deux minutes et on peu varier les possibilités à l’infini! Je prépare également des yaourts à boire pour les enfants, là aussi en moins de deux minutes. Si je mets ces préparations bout à bout sur une semaine, cela ne représente pas plus d’une heure de mon temps. Et ça les vaut largement! Ce qui me prend un peu plus de temps, c’est la préparation de la pâte à tartiner maison. Mais généralement, j’en fais d’avance et c’est tellement une tuerie que ça ne me rebute pas.

Se fixer un objectif de budget en début de mois. Personnellement, je fonctionne avec des espèces, je retire donc le montant de mon budget en espèces.  Généralement, je fais des grosses courses en début de mois avec le lait, les céréales, les condiments et toute l’épicerie puis je répartis le restant pour le frais.

Faire des menus hebdomadaires ou des menus à la quinzaine ou encore mieux, au mois. Plus la visibilité est grande, plus vous optimisez vos courses. Vos repas seront plus variés et vous supprimerez complètement le gaspillage alimentaire.  Etablissez votre liste de courses en fonction de ces menus et uniquement en fonction de ces menus. Vérifiez le contenu de vos placards et complétez votre liste de courses avec ce qui manque. Ne faites pas de courses de remplissage de placards, c’est inutile. Je compose mes menus en tenant compte du budget restant après les grosses courses du début de mois . Sur mon application Paprika, je me suis créé une rubrique avec une liste de plats pas chers (moins de 6€ pour 5) dans laquelle je pioche pour compléter mes menus afin de faire baisser le ticket hebdomadaire.

Varier les plats: Pour que tout cela ne ressemble pas à une période de disette, variez vos plats! Nous avons toutes nos petits plats fétiches vite faits que nous maitrisons à la perfection et qui reviennent régulièrement toutes les semaines. Mais essayez de sortir des sentiers battus! Les sources de recettes sont inépuisables grâce à internet! Lapplication Paprika m’est très utile pour avoir sous la main de nombreuses nouvelles recettes à tester! Enfin, lorsque vous cuisinez des aliments simples, éviter de les dénaturer! Cuisinez-les simplement en prenant soin des assaisonnements. Ayez toujours des herbes (persil, basilic, ciboulette, coriandre …) fraîches sous la main (en les cultivant dans des jardinières en été) ou surgelées en hiver. Découvrez de nouvelles épices. Intéressez-vous à la cuisine du monde qui est souvent une cuisine très abordable: la cuisine italienne, la cuisine du maghreb ou orientale, la cuisine indienne…. Toutes ces cuisines permettent des plats savoureux à coût moindre. Ce sera également l’occasion de faire découvrir de nouvelles saveurs aux enfants…. Chez nous on est fan!

Plus le temps passe, plus je deviens parano en ce qui concerne notre alimentation.  Effrayée par tous les scandales alimentaires, je suis progressivement passé au bio pour l’alimentation de la famille. Mais si on ne change pas ses habitudes, ça coûte vite un bras. Car malheureusement manger sainement est devenu un luxe dans nos vies. Alors j’espère que ces petites pistes de réflexion vous seront utiles! Et vous, comment mangez-vous? Quelles sont vos habitudes? bio or not bio? viande ou pas?

Je vous souhaite une très belle journée sous le soleil! avec une petite salade de jeunes pousses, un avocat, des tomates et du melon 🍽 ❤️🌞🥑🍅🥙🍴

 

 

25 comments on “Astuces pour réduire votre budget courses alimentaires

  1. Bonjour
    accro au Nutella et ne voulant plus jamais en manger au regard de ces ingrédients, j’ai trouve celui là NOCCIOLATA – Nocciolata pate à tartiner cacao noisette bio – 350 g .Il est à toooooooooommmmber !!!!

    et je me méfie énormément du bio dans les discounters, je préfère acheter en vrac à la vie claire ou satoriz

    Bon week end

    1. Bonjour Yamina!
      J’ai aussi essayé Nocciolata, mais comme toutes les autres pâtes à tartiner au chocolat, ça sent trop l’huile de tournesol pour moi! Je repère l’huile de tournesol à 3 km 😂
      Je me méfie également du bio des discounters et supermarchés en général mais quand je n’ai pas le choix, je me dis que ça ne peut pas être pire que leur non-bio….. je suis entrain de chercher une solution pour me faire mon propre potager, c’est encore ce qu’il y a de plus sûr!
      Bon week-end!

  2. Merci pour ton article!
    Même démarche ici et même raisonnement. Notre budget a véritablement diminué, on mange mieux, je cuisine plus c’est certain mais je préfère cela à tous ces plats industriels…
    j’aurais duex questions : comment fais- tu les yaourts à boire car j’ai aussi le Multidélices :)? et dans les commentaires tu parles de Popsicle : qu’est ce que c’est???

    1. Pour les yaourts à boire, tu peux acheter ceux de la Multidelice. Je les ai mais je les trouve un peu gros, je ne les remplis jamais. Sinon j’utilise des pots en verre de chez Bobocos (fabriqués en France et prix très abordable 3€ les 12) avec les couvercles qui vont bien. Pour faire des yaourts à boire il faut tourner le support de la Multidélice dans l’autre sens ou poser une grille au fond si tu utilises d’autres pots que ceux de la Multidélice (pour assurer la stabilité des pots). Monsieur On-Mum-Show m’a bricolé une grille, sinon tu peux prendre une petite grille à barbecue chez GIFI que tu découpes à la bonne dimension. Il y a plein d’idées sur le groupe dédié à la Multidélice sur Facebook.

      Les yaourts à boire qui reviennent le plus souvent chez moi:
      Je mets du sirop de fraise ou de pêche bio au fond des récipients. Je verse la préparation lait + ferments + un peu de sucre. Je mets que le même programme que pour les yaourts classiques. Je laisse pendant 6h. A la sortie, je mets les couvercle, je secoue bien et resecoue avant de servir. J’ai acheté des pailles inox, comme ça, pas de gaspillage et c’est plus écologique!

      Pour les popsicle, ce sont les moules à eskimos glacés. Attention à bien les prendre sans BPA. Voici un lien: https://www.amazon.fr/Zoku-ZK114-Moule-Glace-Classique/dp/B00CDL33Q2/ref=sr_1_5?ie=UTF8&qid=1496312412&sr=8-5&keywords=zoku

  3. Bonjour,
    Je fais aussi pas mal de choses moi-même dont le pain et tartes légumes, les gâteaux.
    Par contre , j’ai laissé tomber les yaourts maison , j’en ai fait pendant 7 ans et j’en avais ras le bol. Je les faisais pour ma famille car je ne les aime pas. De plus, je ne pense pas que ce soit intéressant financièrement

    1. Bonjour! Faire ses yaourt soi-même n’est pas intéressant financièrement si l’on achète des yaourt 1er prix. Par contre si tu fais tes yaourts uniquement avec des ingrédients bio et que tu compares avec le prix des yaourts bio du commerce, là ça devient intéressant….Moi ce qui m’intéresse surtout c’est de savoir ce qu’il y a dedans! Moi non plus je n’en mange pas, je n’aime pas les yaourts! Je préfère les crèmes au chocolat! Mais le reste de la famille aime beaucoup les yaourts!

  4. Evidemment ton article me parle. Nous sommes toujours au moins 2 à la maison, si ce n’est 3 dont mon fils de 22 ans qui lui mange tout en quantité astronomique.
    Je fais tout maison, du pain aux gâteaux en passant par les plats que je cuisine et les yaourts. Par nécessité et aussi par envie, j’ai diminué mon budget courses à 280 euros par mois, mais je suis sûre que je peux encore faire mieux.

    J’établis mes menus à l’avance semaine après semaine et nous consommons beaucoup moins de viande qu’avant (ce n’était pas gagné car je suis une « viandarde »).
    Pas vraiment végétarienne, mais j’aimerais un jour y tendre le plus possible. Ma fille est sensibilisée à la cause animale et cela ne la dérangerait pas. Mon fils lui pas sûr sauf à lui trouver un remplaçant protéinique équivalent. De toute façon, à 22 ans, il ne va plus rester longtemps à la maison 😀
    En revanche ils n’arrivent pas à se passer de céréales et j’essaie de leur faire abandonner cette habitude, mais c’est dur.

    J’aimerais avoir des poules, mais comme Roanne, hors de question que je les tue ou les fasse tuer sans compter que mon chien les courserait pour s’amuser toute la journée.
    Le potager, pas trop de place, mais je souhaiterais au moins planter des tomates cerises (on en raffole), des framboises et fraises. Ma mère qui a un potager conséquent me donne souvent des salades, des blettes, des tomates, des courgettes et des aubergines.

    Je mange au bureau, pas de cantine, mais une quantité impressionnante de snacks ou restaurants à ma portée. Je préfère cependant apporter ma propre « gamelle », souvent des restes de la veille au soir.

    En ce qui concerne les produits d’entretien, je n’utilise que le vinaigre blanc et la pierre d’argent. Pour les produits d’hygiène, c’est savon Medimix qui dure une plombe, shampoings vegan et huiles végétales à gogo.

    La seule chose dont je n’arrive pas à me passer (surtout en période de stress et là surtout pas taper… :(), c’est le Nutella. J’ai essayé moultes pâtes à tartiner, j’en ai fait également. Elles sont bonnes, mais elles n’ont pas le même goût. Bon je n’en achète pas des quantités astronomiques et surtout un pot peut durer 2 ou 3 mois, mais bon dans l’absolu, j’aimerais m’en passer.

    1. Bonjour Bouclette,

      J’avais également une véritable addiction au Nutella. Pendant 38 ans je n’ai mangé que cela au petit-déjeuner (avec un peu de pain quand même 😉), un pot de 800g par semaine. D’ailleurs la seule chose qui m’a réellement inquiétée quand je suis partie vivre en Angleterre, c’était de savoir s’il serait facile de se procurer du Nutella (la réponse est oui, bien évidemment). J’ai essayé des dizaines d’autres pâtes à tartiner bio, fait maison etc… je n’ ai jamais mangé plus d’une tartine. Generalement ça sent trop l’huile de tournesol et je n’aime pas du tout ce goût. Mais depuis que j’ai testé la recette de Michalak, je suis complètement accro. Ça ne ressemble pas à du nutella, c’est MEILLEUR!!! Un vrai goût de chocolat et de noisettes…. un délice. Re-manger du Nutella après ça est d’une fadeur…. tu ne sens plus que le goût du gras 🙄
      Je mettrai la recette prochainement. ❤️

      1. Bon j’avoue, je n’en mange pas autant que toi 😀 juste 2 à cuillères à soupe une fois par semaine ou tous les 15 jours. Pour moi le Nutella se suffit à lui-même. Pas de pain, rien.
        Ce sera avec grand plaisir que je découvrirai ta recette. Merci ma belle !

        1. J’avoue que j’ai complètement arrêté le nutella (ou presque) depuis que je boycotte l’huile de palme… en fait, tous les produits Ferrero en contiennent, alors c’est sûr qu’à Pâques j’ai craqué pour des rochers, mais j’essaye d’éviter et j’y arrive de mieux en mieux.
          J’ai trouvé une pâte que j’adore en magazin bio mais ça coûte un bras, c’est vraiment plus économique de la faire maison.

          Là, je cherche comment faire facilement de la pâte de pistache (de la vraie, je n’aime pas l’arôme artificiel de pistache), parce qu’à 7,70 € les 100 g, sachant que je fais à peine 2 brownies à la pistache avec cette quantité, ça revient cher…
          D’après des collègues, il me suffit de broyer des pistaches nature et d’ajouter un peu d’huile de pistache pour lier… je sens que je vais encore expérimenter.

  5. J’hallucine quand je vois que ton budget mensuel est de 300 € pour 5 personnes ! Mais comment fais-tu ?!!! Rassure-moi : tu comptes exclusivement l’alimentation dans cette somme, pas les produits d’hygiène et d’entretien ? Tu comptes les repas de midi et du soir ?
    Parce qu’ici nous ne sommes plus que 2 mais le budget tourne autour de 400 €/mois tout compris.
    Nous mangeons très peu de viande ou de poisson, en général une fois par semaine, quasiment jamais de charcuterie, beaucoup de fruits et légumes (pas forcément bio mais on y vient doucement), pas mal de fromage et de laitages. Nous achetons tout ça à des petits producteurs sur le marché (sauf les laitages). Pour le reste, nous faisons les courses principalement chez Lidl (les laitages, certains produits de base, d’hygiène et d’entretien) donc à des prix plutôt compétitifs, et très occasionnellement chez Leclerc pour quelques produits spécifiques que je ne trouve pas ou n’aime pas chez Lidl.
    Et je n’arrive pas à m’en sortir à moins de 400 € pour le mois, soit 200 € par personne quand toi tu en es à 60 € par personne !
    Mais comment fais-tu, Cindy ? Au secours !

    1. Emma:
      Pour répondre à tes interrogations:
      Les 300€ concernent l’alimentaire, les produits d’entretien et d’hygiène (dentifrice, gel douche, shampooing). Sachant que le seul produit d’entretien que j’achète c’est la lessive 😉 J’ai remplacé tous mes autres produits d’entretien par le vinaigre blanc. Je lui avais consacré un article ici. . Le vinaigre blanc c’est magique! Extrêmement efficace, écologique, pas nocif pour la santé … et très économique (40 cts les 1,5L). Je n’utilise pas d’autres désodorisant pour la maison que les huiles essentielles. Arrêter de consommer des produits d’entretien industriels fait faire énormément d’économies.
      Il y a toujours quelqu’un le midi: une fois une seule personne, une fois 2 personnes, deux fois 3 personnes, une fois 4 personnes, deux fois 5 personnes. Et nous sommes 5 tous les soirs.
      Faire ses menus sur au moins une semaine, voire deux et se tenir strictement à la liste des ingrédients nécessaires à ces menus est le secret. C’est vrai, ça fait vertigineusement baisser le montant du ticket de caisse!
      Je fais mes courses à Super U hors fruits et légumes que j’achète bio soit à la Vie Claire, soit dans une ferme bio en Allemagne, soit (au pire) chez Lidl. Je regrette de ne pas avoir plus de choix pour le « frais » bio.
      Je prends une grande partie de l’épicerie bio (riz, semoule, muesli, huile, café, lait, coulis de tomate etc) à Super U et dans une droguerie qui fait aussi de l’épicerie bio en Allemagne (DM). Je prends la viande bio à Super U. Je prends la charcuterie et le fromage (non-bio 😒), le beurre bio, les oeufs bio à Super U.
      Je prends les pâtes bio à Lidl.
      Je n’achète aucun dessert. je fais les yaourts moi-même avec ma Multidélice (un jeu d’enfant, 12 yaourts demandent 1 minute de préparation), les crèmes desserts au chocolat etc… ainsi que la brioche du petit-déjeuner. Je fais mes frites moi-même, ma pâte à tartiner, les confitures sont maison (reçues des beaux-parents), bref le maximum fait maison, mais uniquement des préparations rapides!

      Ton budget est énorme. Je pense que soit tes placards sont bien plein, soit vous consommez un certains nombre de produits « préparés » (yaourt, etc) qui sont comme je l’indique dans mon article, chers pour le peu de matière utilisé.

      Je n’ai plus aucune sensibilité au marketing alimentaire. Au contraire, quand je vois des pubs à la TV, ça m’agace car je pense à toutes ces usines qui fabriquent cette nourriture industrielle dans des grandes cuves alors qu’on essaie de te faire croire que c’est un cuisto qui t’a fais mijoter ça avec amour 😂
      Avec les enfants c’est plus difficile de tenir bon face à la pub. C’est pour ça que je ne les emmène pas avec aux courses! J’essaie de les sensibiliser au maximum à leur santé (ils raffolent des fruits 😍), à la planète…. quand ils me réclame des b-ready, je leur montre les conditions d’élevage des poules en batterie pour leur expliquer avec quels oeufs sont fabriqués les gouters industriels…. oui je suis trash! mais ça marche! J’essaie aussi de les gâter avec leurs gouters préférés assez souvent: crêpes, cookies, tartelettes au citron, aux fraises, aux mousses de fruits (j’ai toujours des fonds de tarte en pâte sablée déjà cuits que je conserve dans un récipient hermétique pendant des semaines), ainsi je n’ai qu’à préparer une crème pâtissière et couper quelques fraises, ou un appareil au citron ou une mousse à la fraise ou à la framboise et voilà de délicieuses tartelettes! Il n’y a des chips et des boissons gazeuses que lorsque nous avons des invités ou pour un apéro de temps en temps (j’ai connu ça enfant, c’était très bien et mes enfants sont habitués depuis toujours)… là je cherchais comment esquiver les glaces industrielles ou nous achetons surtout de l’air. J’ai testé les popsicle… c’est génial les possibilités sont illimitées, on va se régaler cet été!!!
      voilà les petits secrets!

      1. Merci pour ta réponse super détaillée ! Mais ça demeure quand-même un mystère total pour moi.
        Nous faisons aussi nos menus pour la semaine et la liste des courses est établie en fonction de ça, donc pas (ou très peu) de dérapages.
        Nos desserts se limitent à des fruits ou des yaourts, qu’effectivement j’achète à Lidl mais comme j’en achète 8 par semaine pour moins de 4 €, je ne pense pas que ce soit ça qui augmente le budget à ce point.
        Pour l’épicerie, c’est plutôt limité aux basiques puisque nous ne consommons des féculents que très rarement, jamais de céréales, pas de gâteaux ou goûters industriels, en revanche beaucoup de café…
        Au marché, pour les fruits, les légumes et le fromage, j’en ai pour environ 30 € toutes les semaines en n’achetant que des produits de saison. Je n’ose même pas imaginer si j’achetais tout bio ! Si j’achète de la viande, il faut compter entre 10 € et 15 € en plus.
        Et je n’ai pas l’impression que ce soit la gabegie non plus. Par exemple, dimanche j’ai acheté pour la semaine une barquette de 500 g de fraises, environ 500 g de cerises, un melon, 3 kilos d’oranges (nous en buvons un jus frais plusieurs fois par semaine), 200 g de fruits secs, 2 morceaux de fromage, et hop 30 € !
        Quant aux produits d’hygiène et d’entretien, ce n’est pas une grosse part du budget non plus parce qu’à 2, ça ne file pas aussi vite qu’à 5 😉
        Bon, j’avoue qu’en ce moment nous consommons pas mal de soupes froides Alvalle et que ça fait un peu monter le budget. L’hiver, les soupes sont fabrication maison, donc plus économiques, mais pour les soupes froides maison, nous sommes moins inspirés et moins doués.
        Je reconnais aussi qu’il y a quelques extra de temps en temps, une bouteille de vin (mais pas forcément un grand crû hein !), du chocolat, une glace, un plat cuisiné Picard parce que la flemme, ce genre de trucs. Mais ça reste occasionnel.
        En revanche, il est vrai aussi que mes déjeuners (que j’emporte au boulot) sont principalement composés de salades ou de plats préparés de chez Picard, parce que c’est pratique et que ça permet de varier. Je sais que ce n’est pas le top mais j’ai fait le calcul et ça représente en moyenne 3 € par repas, donc environ 70 € par mois.
        Tout ça n’explique pas d’où vient un tel écart entre nos budgets.
        Je vais dorénavant éplucher mes tickets de caisse parce que visiblement je dois louper un truc…

        1. Je pense que c’est l’accumulation de toutes les petites choses que tu cites qui fais la différence! Analyse tes tickets de caisse sur un mois pour voir d’où vient l’écart et reviens nous dire stp, ça m’intéresse! 😉

  6. Pour ma part, je suis aussi passée quasi au 100% bio en très peu de temps, avec un budget non extensible.
    Ce qui m’a beaucoup aidée, ce sont les achats « en vrac », j’en fait de plus en plus car non seulement c’est économique, mais ça réduit nos déchets (un de mes fers de lance).
    J’ai complètement arrêté les plats préparés, par contre je continue d’acheter des petites préparations un peu compliquées à faire soi-même (dips) ou pas évidentes à gérer (yaourt : il faut entretenir une souche saine, donc je n’en ferai pas).
    Ce qui me coûte vraiment cher, c’est le fromage. Comme c’est une base de notre alimentation et que c’est devenu un luxe, j’y consacre un vrai budget, mais là-dessus je ne ferai pas de concession, je ne souhaite pas m’en passer.
    On va dire que les économies réalisées sur les produits d’entretien et les cosmétiques ont été déplacées sur ces achats.
    Sinon, je développe petit à petit mon jardin : j’espère être de plus en plus autonome côté légumes, au moins pendant la belle saison. A partir de l’an prochain, mon objectif est de faire mes propres semis. Il faut juste que j’arrive à trouver le compromis pour ne pas y passer trop de temps, sinon je n’y arriverai pas.

    1. (toutes mes excuses, je me suis mal relue, c’est plein de coquilles !)
      Sinon, j’oubliais, pour celles qui peuvent, il faut vraiment faire ses propres « lunch bags » pour le déjeuner, c’est beaucoup plus sain et économique que la restauration collective. En plus, ça permet éventuellement d’écouler les restes ou de les ré-accommoder.

    2. Chez moi peu d possibilité de vrac malheureusement… c’est bien dommage! Pour les yaourts c’est très simple en vérité tu sais…. Tu utilises un court bio ou des ferments lactiques bio pour la première série. Ensuite je préleve toujours immédiatement un yaourt que je mets de coté pour préparer la prochaine série…. Au bout de quelques séries je recommence avec des ferments lactiques bio….
      Le potager c’est génial, bravo! ça me manque nous n’avons pas la place mais je suis entrain de m’organiser pour en faire un ailleurs! je rêve aussi d’un poulailler (nous consommons minimum deux douzaines d’oeufs par semaine) mais nous n’avons là encore pas la place.

      1. Le poulailler j’ai renoncé quand on m’a expliqué qu’il faut régulièrement tuer ses poules pour les manger et les remplacer par des jeunettes. Je suis incapable de tuer un animal, que j’ai soigné, auquel je me suis attachée.
        (oui, je sais, je suis une petite nature mais à l’état sauvage, sauf poussée par la nécessité, je serais certainement végétarienne)
        En même temps, nous ne sommes que 2, pas 5, donc la consommation d’œufs reste limitée et ce n’est pas ce qu’il y a de plus cher.
        Dès que l’on a des enfants et qu’on pâtisse régulièrement, la question se pose… surtout si tu ajoutes le facteur potager : laisser les poules chasser régulièrement dans un potager permet de les nourrir tout en nettoyant celui-ci de la vermine.

        Pour les yaourts, je souci c’est que nous n’en consommons pas de façon régulière, donc j’ai peur que ce ne soit pas valable au final (pour le moment, je préfère acheter pile ce que nous consommons que faire et jeter au final). Mais c’est clair que rien que pour les déchets que ça génère, ça m’embête vraiment de ne pas faire nos yaourts. Il faut que j’y cogite.

        Ce midi, j’ai quand même dépassé mon budget, j’espère que j’arriverai à mieux gérer sur juin. En tout cas, ce soir je teste les cookies au fromage de chèvre et demain, falafels au four (je mettrai les pois chiche à tremper demain matin avant de partir travailler). J’ai aussi très envie de me refaire des muffins salés, c’est pratique pour le petit déjeuner ou le midi avec une salade.

        1. Bonjour Roanne,
          J’ignorai qu’il fallait tuer les poules 😨…. ici aussi il serait impossible de tuer les poules! C’est déjà le drame à chaque mort de poisson rouge. Ici c’est deux douzaines facile chaque semaine….

  7. Je m’intéresse de plus en plus au bio (même pour mes cosmétiques mais il faut d’abord que je finisse mes produits en cours). Du coup parfois je teste quelques petites choses, mais en ce moment j’habite avec mon frère et ce n’est pas forcément son  » délire  » puis on consomme pas forcément les mêmes choses.
    Ce qui est sur c’est que l’année prochaine lorsque je me prendrai mon appartement seule, je consommerai beaucoup plus bio, du vrac etc… Je ne suis pas végétarienne non plus mais je mange beaucoup moins de viande qu’avant, le plus souvent c’est du jambon ou lardon, de temps en temps du boulot et steak haché.

Laisser un commentaire: