Les huiles essentielles pendant l’accouchement

accouchement
accouchement huiles essentielles
Photo Pinterest

Les huiles essentielles sont un cadeau de la nature. Leur efficacité est redoutable. Elles sont une alliée de choix pour bien vivre votre accouchement.

Souvenez-vous, dans un article précédent je vous donnais un protocole homéopathique pour un accouchement 100% rapide et sans  douleur ! It’s a joke… désolée… Bon alors disons que c’est un protocole homéopathique qui va au moins vous permettre de vivre votre accouchement sereinement et de limiter la douleur au strict nécessaire!  Rappel, 17h pour mon 1er accouchement (sans homéopathie) et 33 et 38 minutes pour les deux suivants (avec homéopathie)

 

 

Pour compléter cette série de conseils, voici maintenant les recettes de 2 petites potions d’huiles essentielles qui m’ont bien aidée pendant le travail. À préparer à l’avance dans un petit flacon compte-goutte comme ici. Attention, n’espérez pas préparer ces potions d’huiles essentielles le jour J. Vous aurez d’autres chats à fouetter et probablement un petit défaut d’attention et de concentration. Alors préparez les deux recettes d’huiles essentielles dans les dernières semaines. Fermez bien les flacons, conservez les dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.

L’aide psychologique pour vous donner du courage pendant l’accouchement :

HE d’encens 4 gouttes + huile essentielle de Néroli (17 gouttes) +  HE de laurier noble (10 gouttes) + HE de clou de girofle (4 gouttes) + HE de camomille romaine (7 gouttes) + 10ml d’huile végétale de noisettes

Appliquer 3 gouttes de cette potion sur le plexus solaire et la face interne des poignées au début du travail et inhaler en inspirant profondément le flacon aussi souvent que nécessaire.

Le renforcement des contractions (attention ça va dépoter) : 

HE de clou de girofle (70 gouttes) + HE de Palmarosa (70 gouttes) / HE de bois de rose (35 gouttes) + 10 ml huile végétale de noisettes

6 gouttes de ce mélange en massage dans le bas du dos toutes les 20 minutes pendant la durée du travail. C’est Papa qui s’y colle.

Ce mélange va intensifier les contractions et donc accélérer le travail. Je n’oublie pas que chaque contraction aussi douloureuse soit-elle me rapproche du moment où je tiendrai bébé dans mes bras.

Laisser un commentaire: