Tutoriel Stylebook

Bonjour les Louloutes,  comme vous le savez, je publie chaque jour (ou presque) mon look du jour sur Facebook (ici). Ceci afin d’échanger avec vous dans le but de nous inspirer mutuellement (paix et amour sur vous et votre dressing, love, kiss, smile). Je publie une description du look ainsi qu’une photo des vêtements qui composent le look et enfin, quand c’est possible (en fonction de mon emploi du temps, de la luminosité etc) une photo du look porté. Pour la photo des pièces qui constituent le look, je fais une copie d’écran sur mon appli Stylebook. C’est quoi Stylebook? Je vous en avais déjà parlé ici.

Aujourd’hui je vais revenir sur cette petite application  qui m’a bien simplifié la vie! J’utilise Stylebook depuis plus de 3 ans. C’est donc largement testé (et approuvé); qui plus est, je l’utilise au quotidien! La mise en route est un peu fastidieuse mais une fois passée la période de rodage,  ça roule ma poule! Grâce à Stylebook, finies les tergiversations le matin devant l’armoire quand vous décidez de porter votre petit pull bordeaux et que vous ne savez pas ce que vous allez porter avec, parce que la dernière fois vous aviez trouvé un mix vraiment sympa avec ce petit pull mais comme vous vivez à 200 à l’heure, vous ne vous en souvenez plus… et oui Madame, Stylebook est une application de gestion de garde-robe. Hum hum… une application pour gérer sa garde-robe? Sinon ça va, il n’y a pas d’autres problèmes urgents dans le monde aujourd’hui? On ne va pas se mentir, ca peut paraître futile de gérer sa garde-robe sur son smartphone. Je suis d’ailleurs toujours un peu angoissée à l’idée qu’une personne de mon entourage n’ouvre l’appli et ne découvre l’ampleur de ma pathologie de répertoriage et d’organisation (quand même près de 450 vêtements et accessoires enregistrés, photographies, commentés…) … bref la nana un peu obsessionnelle ou maniaco-maniaque… bon tout ça pour vous dire que c’est assez ludique et futile. Mais si vous traînez par ici c’est bien parce que le sujet vous intéresse et non pas en vue de préparer khâgne-hypokhâgne, ou bien ? Bref revenons à notre Stylebook.

Stylebook vous permet de lister tous les vêtements que vous avez dans votre garde-robe et vous permet de créer des looks avec et de les sauvegarder, (pour les matins où vous n’êtes pas bien réveillés= tous les matins chez moi). Cela vous permet aussi, si vous voyez un look qui vous plait dans la rue et que vous savez que vous avez des pièces similaires, de créer un futur look à tester. Cela vous permet aussi, lorsque vous faites les boutiques, d’éviter les achats compulsifs en pouvant consulter les pièces similaires dont vous disposeriez déjà ou de voir avec quoi assortir cette petite chemise fleurie qui vous fait de l’oeil.

Alors comment ça marche Stylebook?

Après avoir téléchargé l’application Stylebook vous ouvrez et vous tombez sur le menu principal:

Stylebook - Menu principal
Stylebook – Menu principal

La 1ère icône s’appelle  « Closet » (placard). Vous  trouverez ici l’ensemble des vêtements que vous allez consignez dans l’application. Quand vous cliquez sur l’icône, apparaît une trame de catégories avec des articles qui y figurent déjà à titre d’exemple, le tout en anglais. Je vous conseille de commencer par renommer les catégories dans votre langue maternelle, à moins que vous ne kiffiez grave l’anglais, it’s up to you! Pour cela cliquez sur edit puis renommer vos catégories une après l’autre.  Voici les catégories que j’ai créés.

Stylebook - Les catégories
Stylebook – Les catégories

Vous constaterez aussi qu’il y a une catégorie « Dans le viseur« , ce sont mes repérages de pièces pour lesquelles je diffère l’achat en attendant les ventes privées ou les soldes ou un type de pièces que je souhaiterai pour une prochaine saison. Cela me permet de les intégrer dans de nouveaux looks et de vérifier si je vais pouvoir les porter avec suffisamment de pièces que je possède déjà. Si je peux ajouter un article sur 20 looks je sais tout de suite que cela va être un bon achat à contrario si le nombre de possibilités est très faible, et que l’article est coûteux, il ne sera pas amorti et je peux raisonnablement le laisser tomber.
A l’intérieur de chaque catégorie vous pouvez créer des sous catégories. Voici un exemple de mes sous catégories:

Stylebook - exemple de sous-catégories
Stylebook – exemple de sous-catégories

Entrez dans une sous-catégorie puis cliquez tout simplement sur + pour ajouter un nouvel article. Il faut d’abord ajouter une photo. Pour cela, plusieurs solutions:

  • Prendre en photo vos vêtements un à un. Placez les vêtements foncés sur un fond très clair et inversement. Ne les posez pas par terre mais plutôt suspendus sur un cintre. Ensuite Stylebook propose un détourage automatique qui est souvent très bof. J’utilise principalement le détourage manuel. « Moove » vous permettra de bouger sur votre image, vous pourrez l’agrandir en posant vos doigts sur la photo et en les écartant. « Tap » c’est pour supprimer du fond en tapotant sur la photo et « Erase » pour gommer le fond. C’est mon préféré car c’est le plus précis et le plus efficace. Si vous avez merdouillé, vous pouvez supprimer votre dernière action en cliquant sur « undo ». Ensuite vous enregistrez votre image en cliquant sur « Done » puis « Save »
  • Si vos articles sont récents ou toujours présents dans la collection actuelle de la marque, vous pourrez peut être récupérer les photos détourées sur la boutique en ligne de la marque. C’est ce que je fais systématiquement maintenant, car les photos sont nickel en général
  • Récupérer sur une boutique en ligne la photo d’un article à peu près similaire
  • Récupérer les photos dans « Shop » (qui se trouve dans le menu principal), faire une recherche par enseigne (shop) ou par marque (brand). Cliquez sur l’article, puis sur + et « save to closet », choisir une catégorie et le tour est joué!

L’histoire des photos est assez contraignante et même décourageante quand on démarre avec Stylebook mais je vous assure que ça en vaut le coup! Vous gagnerez beaucoup de temps par la suite.

Une fois la photo sauvegardée, vous pourrez entrer différentes info relative au vêtement en question: couleur, taille, marque, saison, prix. Les quatre premières présentent un petit intérêt dans la mesure ou vous pourrez ensuite  effectuer une recherche sur la base de l’un de ces critères. Le prix d’achat est très intéressant  pour deux raisons:

  • à chaque fois que vous allez porter un look contenant ce vêtement le compteur va tourner et vous indiquer pour chaque vêtement le «  cost pro wear » (traduction littérale : coût par porté). Info très intéressante pour analyser quels vêtements sont amortis et lesquels ont un mauvais rapport prix/usage. Cela devrait vous conforter dans l’idée d’investir dans de bons basiques et de rester vigileante sur le prix des pièces fortes. Un beau manteau à  200€ porté ne serait-ce que 2 fois par semaine d’octobre à mars aura un cost per wear de 2,80€! Une veste fantaisie d’une enseigne de fast-fashion à 50€ que vous porterez une fois par mois pendant la même période aura un cost per wear de 8,50€.
  • Vous allez connaître la valeur totale de votre garde-robe. Je vous avoue que je n’ai découvert cette fonction qu’en rédigeant cet article car je ne m’était jamais intéressée à la partie consacrée aux statistiques. Mon but premier était plus d’optimiser les looks que de tenir une comptabilité analytique de ma garde-robe. J’ai failli tomber de ma chaise. Tachycardie. Bourdonnements dans les oreilles. Œil hagard… pupille dilatée .., état de choc. Whaouuu au moins là c’est écrit noir sur blanc. Sérieux j’ai failli faire un malaise. J’ai dépensé tant d’argent que ça? Mais quand???? Cette découverte a aussitôt été suivie d’un plan d’action pour 2017. Je vous en parlerai prochainement.

Revenons à nos moutons. Une fois la fiche article complétée, vous cliquez sur « back » puis vous passez à l’article suivant. Une fois tous vos articles enregistrés, vous pourrez créer vos looks. Commencez par créer des catégories pour classer vos looks. Voici mes catégories:

Stylebook catégories de looks
Stylebook catégories de looks

 

Stylebook - Catégories de looks suite
Stylebook – Catégories de looks suite

Vous remarquerez qu’il y a une printemps froid et un printemps chaud. En effet, dans ma Lorraine sibérique, la température n’est pas la même en mars et en juin. Mais en mars je n’ai plus envie de m’habiller comme en décembre et en juin je ne peux pas encore porter de micro-short en jean comme en août ! Donc j’ai départagé le printemps. Il est donc important de bien réfléchir à votre façon de fonctionner avant de vous lancer pour ne pas avoir à recommencer 12 fois. Vous pouvez créer des catégories de looks en fonction du type de look (si vous avez des contraintes vestimentaires) : casual, habillé, travail etc… Pour moi le plus simple était de procéder par saison parce que je n’ai aucune contrainte autre que celle de la météo.

Une fois vos catégories de looks créées, vous avez 2 possibilités pour créer les nouveaux looks:

  • Soit vous partez d’une fiche vêtement et vous cliquez sur « add to look ». Ensuite Stylebook vous propose deux options: la première  « add to new look » qui revient à créer un nouveau look. Vous arrivez alors sur le menu avec les différentes catégories puis sous-catégories de look. Il faudra alors sélectionner la sous-catégorie dans laquelle vous voulez enregistrer votre nouveau look. Deuxième option,  « add to existing look » (ajoute à un look existant). Auquel cas vous arrivez sur le menu avec les catégories de looks et il faudra rechercher le look sur lequel vous voulez ajouter votre article..
  • Ou vous allez dans l’onglet look puis dans une des catégories et vous cliquez sur + pour constituer un nouveau look.

Lu comme ça, ça a l’air un peu compliqué, mais c’est très intuitif; même si l’on est pas parfaitement bilingue! Ensuite vient le temps des essayages pour constituer ces fameux looks.

Je distingue les looks que j’ai réellement essayés en les annotant avec une petite étoile qui me permet de savoir que le look a été « validé » car il y a d’autres  looks que je crée sur l’instant sur la base de  look que j’ai pu voir dans la rue par exemple ou sur Pinterest et qui ne sont donc pas encore testés. Je cherche des pièces approchantes dans mon « closet » puis je les enregistre. Si j’ai un peu de temps devant moi le matin je peux opter pour un de ces looks en attente de validation et faire les ajustements nécessaires. Si je suis à la bourre par contre, ou peu inspirée,  je vais choisir un look validé.

Vous pouvez aussi classifiez le look dans une saison sur la fiche du look. Toujours dans la fiche du look, vous pourrez le  dupliquer  pour créer un nouveau look très proche en  modifiant uniquement  l’un ou l’autre de ses composants. Enfin, vous pourrez incrémenter le calendrier, ce qui permettra de valider que le look a été porté et ajuster le compteur du « cost pro wear ».
Le matin vous n’avez plus qu’à consulter vos looks pour en choisir un. Ou, si vous avez envie de porter une pièce précise, aller dans la fiche article, il y a une ligne qui dit « used in x outfit » cliquez dessus et vous verrez tous les looks qui contiennent cette pièce.
Retour au menu principal:

Stylebook - Menu principal
Stylebook – Menu principal

Dans l’onglet « inspirations » vous pouvez enregistrer des photos de looks trouvées sur Pinterest ou sur Google image, ou dans des lookbook par exemple. Quand vous êtes dans un look, vous pouvez ajouter une « inspiration » pour bien vous rappeler de quelle manière il fallait porter la tenue: manches roulottées etc…Ou pour vous rappeler à quoi ressemble le loo, porté, Un exemple ci-dessous, voici un look qui me plaisir sur Pinterest, j’ai trouvé quelque chose d’équivalent dans ma garde-robe, ça donne ça:

img_5420

Vous avez ensuite l’onglet « calendar » (calendrier)  dans lequel d’affiche le calendrier  et l’article le plus porté au cours du mois et l’article ayant le meilleur « cost per wear« .

Vous avez ensuite un onglet « packing » qui vous permet de constituer des contenus de valise type. Ca peut être utile si vous voyagez beaucoup. Vous pouvez constituer un bagage ski, vacances ausoleil, week-end à la campagne  etc…. je ne me sers pas de cette fonction pour l’instant.

Vous avez ensuite l’onglet « style stats » (statistiques),  fort intéressant. Vous trouverez dans cette rubrique le nombre de pièces constituant votre garde-robe et la valeur en prix d’achat de cette dernière. Vous trouverez aussi les couleurs les plus représentées dans votre garde-robe (si vous avez renseigné ce champs dans la fiche article), les 25 derniers ajouts, la liste des vêtements qui ne figurent dans aucun look, les vêtements qui n’ont jamais été enregistrés sur le calendrier, les 25 derniers vêtements portés, les 25 vêtements les plus portés, les 25 articles au meilleur score « cost per wear » (prix/porté) et les 25 moins bons. Figurent également dans cette rubrique le nombre de looks enregistrés, le nombre moyen d’articles par look, les looks jamais enregistrés dans le calendrier, les 35 derniers looks portés et les 25 looks les plus portés. Cela peut être une bonne idée de les consulter pour varier votre style de manière certaine.

Il y a ensuite l’onglet « shopping ». Vous pouvez y constituer une wish-list. Dans « store » vous trouverez les articles des collections actuelles de centaines de marques. Cela vous permet de récupérer la photo de l’article détourée pour l’enregistrer dans votre « closet » en cliquant sur +.  Les collections de la fast-fashion ne figurent pas dans ces listes.

« Style expert » : vous trouverez là des conseils pour vous constituer une garde-robe. C’est en anglais.

« Wifi accept » permet de transférer des articles et des looks entre deux téléphones. J’utilisais cette fonction pour transférer la garde-robe lorsque je changeais de téléphone. C’était long et fastidieux et m’ôtait toute envie de changer de téléphone! J’ai découvert récemment que lorsque j’effectuais une sauvegarde de mon iPhone sur iTunes, l’intégralité du contenu de Stylebook était sauvegardé. Youpi! C’est aussi plus rassurant en cas de perte du téléphone…

Rappel des principales étapes:

  1. Aller dans « Closet ». Supprimer les catégories de vêtements existante (delete) et en créer de nouvelles. Créer également des sous-catégories. Créer les différentes vêtements de votre garde-robe
  2. Aller dans « Looks ». Supprimer les catégories existantes (delete). Créer de nouvelles catégories en fonction de vos besoins. Créer de nouveaux looks.

What else?

L’application Stylebook est payante :  3,99€. Mais je n’ai pas trouvé d’application gratuite aussi évoluée . Bien sûr j’aurai encore des suggestions d’améliorations, celle de rendre possible les recherches multi-critères notamment.

L’application fonctionne sur iPhone, iPad, iPad mini. L’application n’est pas disponible sur Android.

L’application est dispo en anglais, espagnol et portugais. Je vais leur proposer de la traduire en français 😉

Stylebook

Voici le lien pour télécharger l’application:

Stylebook application

C’est la première fois que je réalise un tuto de ce genre alors surtout n’hésitez pas à me dire s’il y a des points qui ne vous paraissent pas clairs ou si vous avez des questions!

Je le répète, la mise en route est un peu fastidieuse mais ensuite l’application permet un réel gain de temps et de rationalisation! Surtout n’hésitez pas à laisser vos retours en commentaires! au plaisir de vous lire les filles! à bientôt!

 

 

15 comments on “Tutoriel Stylebook

  1. Bonsoir,
    Voilà application chargée ! Demain,je me lance.
    Merci pour tous tes conseils.prochaine étape définir ma silhouette,et à moi le style 🤗

  2. Merci pour toutes ces explications. Je suis tentée mais j’ai peur de m’en servir quelques jours puis de ne plus m’en servir 🙁 je vais déjà suivre ton challenge et ensuite je verrai…

      1. Tu verras, ça va t’aider! Je m’en sers tous les jours! Il faut juste prendre le pli! Et quand tu vois un look sympa dans la rue, tu regardes dans ton closet si tu as de quoi en composer un équivalent… et voilà un nouveau look à tester! Ça ouvre vraiment le champs des possibilités!

  3. Merci pour ce super tuto! Je découvre enfin une application qui va me permettre de gérer tout mon dressing. C’est sur maintenant je ne pourrais plus dire que je n’ai rien à me mettre… quoi que… ahah!

  4. Quel travail de titan crem ! Je vais devoir lire et relire plusieurs fois pour que les étapes à suivre restent dans ma tête et suivre pas à pas tes explications. En tout cas, c’est très clair. Merci encore !

Nouveau commentaire: