Désencombrer sa maison: pourquoi et comment faire?

Désencombrement

Bonjour les Louloutes! Aujourd’hui nous parlons organisation et rangement: comment désencombrer sa maison?  (Parce qu’il n’y pas que les mini-jupes et les chaussures dans la vie 😉 )
Je vous raconte ici comment depuis 2 ans je me suis attelée au désencombrement progressif de ma maison, et les effets (très bénéfiques) que cela a eu.

Ce qui, à la base, a débuté comme une nécessité de rangement est devenu est une philosophie de vie. Le processus de désencombrement nous impose de réfléchir à ce que nous voulons vraiment: Ce que nous souhaitons vraiment pour notre vie peut-il se résumer à travailler pour accumuler puis passer notre temps libre à ranger et à dépoussiérer ce que nous avons accumulé?
Ou serait-il possible de maîtriser ce qui nous entoure afin d’utiliser notre temps pour nous construire de beaux souvenirs avec les personnes qui nous sont chères?
C’est ça désencombrer. Désencombrer sa maison, ce n’est pas uniquement ranger le désordre. C’est quelque chose de beaucoup plus grand, de libérateur, qui va de pair avec la prise de conscience des pressions que nous impose la société dans laquelle nous vivons, société qui nous pousse à l’accumulation, qui exacerbe notre peur de manquer de quelques chose, qui nous crée sans cesse de nouveaux besoins. Nous devenons peu à peu esclave de ce qui nous entoure. Nous dépensons beaucoup d’énergie et de temps à prendre soin de ces objets au lieu de consacrer ce temps à des activités ou des personnes qui nous sont chères. Désencombrer et vivre dans un environnement maîtrisé avec des objets que l’on aime ou qui nous sont utiles, nous permet de retrouver notre libre arbitre. Parce qu’une fois que vous aurez désencombré, vous réfléchirez à deux fois avant de ré-encombrer! Et vous vivrez différemment.

Le désencombrement ne se fera pas du jour au lendemain. Il m’a fallu deux ans. J’ai procédé par étapes successives car je ne pense pas qu’il soit possible physiquement et psychologiquement de désencombrer complètement sa maison en une seule fois. D’autant plus que personne ne pourra vous aider ni le faire à votre place. Le désencombrement est un cheminement personnel. Attention, étapes successives ne veut pas dire doses homéopathiques! Dès que l’idée du désencombrement a fait son chemin et que vous vous sentez prête, il faut sortir l’artillerie lourde. Le résultat doit être immédiatement visible.

Comment m’est venue l’idée du désencombrement?

J’ai commencé le désencombrement alors que j’étais en congé maternité pour Baby One-Mum-Show n°3. Nous avons la chance d’avoir une grande maison. Et aussi la « chance » de pouvoir y accumuler beaucoup, beaucoup, beaucoup de choses.
Heureusement (oui je dis bien « heureusement ») nous n’avons pas de sous-sol. Nous avions par contre un grenier. Dès qu’un objet n’avait plus sa place dans la maison et que j’avais trop de culpabilité pour le jeter, il finissait dans le grenier. Il y avait donc là haut un joyeux fatras.
Puis nous avons décidé d’aménager une chambre d’amis et un bureau dans ce grenier. Quand les ouvriers sont arrivés il a bien fallu vider tout cela. Comme nous étions un peu pris par l’urgence, ça a été assez expéditif! (Je connais une personne qui récupère toute sorte de biens pour les vendre lors de brocantes et le bénéfice est reversé à une association qui prend en charge des filles mères dans des favelas brésiliennes. Je l’ai appelée et je pense qu’elle a récupéré l’équivalent d’une benne sur l’échelle de Damidot!)
J’ai pris conscience qu’il y avait beaucoup de choses que je gardais tout en sachant très bien que je n’en aurai plus jamais l’utilité. J’ai réalisé que dans ma maison il y avait également beaucoup de choses qui ne me plaisait plus mais que je gardais pour d’obscures raisons (sentimentales, surtout).
Le temps passé au dépoussiérage régulier de tous ces objets ou le temps passé à chercher des objets dans la maison est du temps perdu, pour toujours. La place prise par tous ces objets inutiles coûte cher.
Nous nous plaignons souvent de ne pas avoir assez de rangements. Dès qu’une nouvelle armoire arrive dans la maison, on s’empresse de la remplir. Puis nous achetons des armoires plus grandes puis un jour il faut une maison plus grande pour y stocker toutes ces armoires!
Aujourd’hui, de nombreuses étagères sont vides dans mes armoires. Je suis devenue                 « désencombrement addict » . Quand vous supprimez le désordre dans la maison, vous vous accordez le droit à une vie plus zen. Il n’y aura plus jamais cette petite voix OFF qui viendra vous dire le week-end « Va ranger la maison au lieu de profiter d’une balade au soleil « . Avoir à l’esprit que sa maison est rangée libère. Car l’encombrement de la maison est aussi un encombrement de l’esprit. Il empêche l’énergie de circuler selon les lois du feng-shui. Nous accumulons beaucoup trop de choses dans nos intérieurs et dans nos vies. Cela nous pollue et nous empêche d’avoir une vision claire de notre environnement et même de réfléchir à ce que nous sommes et ce que nous voulons.
L’idée de désencombrer ma maison a donc fait son chemin.

Voici comment j’ai procédé pour désencombrer ma maison:

J’ai ciblé une pièce après l’autre: pour être efficace il ne faut pas attaquer plusieurs pièces de front. Il faut faire une pièce à fond et admirer le résultat.
Commencer par une petite pièce comme les WC pour vous donner du courage car ce sera assez rapide.
Sortir tout le contenu des armoires.
En profiter pour faire un gros ménage dans la pièce en question (y compris l’intérieur des armoires)
Se munir d’un grand sac poubelle et d’un grand panier.

Dans chaque pièce, prendre CHAQUE objet, chaque produit ménager, chaque outil, chaque objet de déco… en main en se demandant « Cet objet m’est-il utile? » ou si l’objet a une fonction décorative:  « Est-ce que j’aime cet objet? » .

Si la réponse à ces questions est OUI:
Trouvez la bonne place pour chaque objet. Quand je dis la bonne place, je veux dire sa place définitive, sa place assignée. Là où vous serez absolument sûre de le trouver.
Ayez une vraie réflexion sur la place des objets : trouvez-leur le meilleur emplacement en fonction de leur utilité et ne vous cantonnez pas à leur place « historique » qui est la place à laquelle ils ont atterri immédiatement après leur achat. Supprimez les doublons sauf pour certains objets. J’apprécie par exemple, d’avoir plusieurs paires de ciseaux car je les utilise fréquemment à plusieurs endroits: ciseaux dans un tiroir du bureau, ciseaux à la buanderie pour couper les étiquettes de vêtements, des fils qui dépassent etc, ciseaux dans un tiroir de la cuisine, ciseaux dans le garage à coté de la litière du chat pour ouvrir les nouveaux sachets de litière, ciseaux dans la salle de bain… Cela me fait gagner un temps précieux mais le nombre de ces objets que je possède en plusieurs exemplaires est très limité.
Mon leitmotiv : « Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place » (C’est une bordélique repentie qui vous parle). Ranger les objets à leur place est une excellente habitude qui vous fera gagner un temps précieux pour des activités bien plus intéressantes. Il faut prendre le temps nécessaire à réorganiser le rangement de chaque pièce.
Utilisez des boites de rangements pour compartimenter vos tiroirs et vos étagères et classer les objets ensemble selon leur utilité. Marquez les boites fermées pour identifier leur contenu rapidement. Vous pouvez utiliser des boites à chaussures vides, ou des boites de rangement  Ikea par exemple.

Si la réponse à ces questions est NON:
Si l’objet est en excellent état, le mettre dans le panier (pour être donné, ça vous déculpabilisera de savoir qu’il va plaire à quelqu’un d’autre ou qu’il sera utile à quelqu’un d’autre).
S’il est abimé, ébréché: direction le sac poubelle.

Ce tri doit être drastique (comme pour le tri des vêtements ici). Quand vous répondez « OUI » à l’une de ces questions, cela doit être un « OUI » franc. Si vous avez trop d’hésitations sur un objet, ce n’est pas la peine de le garder. Ne remettez pas la réponse à la question à plus tard. Décidez tout de suite, vous n’avez pas besoin d’un temps de réflexion car au fond de vous, vous savez. Vous connaissez la réponse. Il suffit d’apprendre à vous écouter. Ecoutez ce que vous voulez vraiment sans plus entendre toutes les petites voix de la culpabilité (il m’a couté cher, c’est le cadeau de mariage de Tonton Gerard, j’aimais cet objet autrefois etc…)
Pour vous aider, gardez à l’esprit que les objets ne sont pas des êtres vivants. On pose sur nos objets une forte charge émotionnelle. Mais ce ne sont que des objets. Il faut apprendre à dissocier nos souvenirs et les personnes (qui eux sont vraiment important), des objets. Vous ne devez rien à ces objets, ils ne souffriront pas si vous décidez de vous en séparer. Remerciez-les pour les services rendus et pour vous  accorder ce dernier plaisir de vous soulager de leur présence et dites-leurs aurevoir une bonne fois pour toutes!

Si vous vivez seule, et que l’idée a murit dans votre esprit, le tri sera facile. Le tri peut même être un moment assez agréable. Je me suis sentie très légère pendant que je triais.
Si un Monsieur One-Mum-Show et des enfants One-Mum-Show partagent votre vie (et votre maison!), vous pouvez rencontrer quelques résistances (Mon Monsieur One-Mum-Show est, ce que j’appelle un collectionneur , un adepte du « on ne sait jamais » et du « ça peut toujours servir »). Commencer par désencombrer toutes les pièces qui ne les affectent pas directement pour leur faire apprécier les résultats de votre action. Ensuite seulement, passez aux pièces dites « sensibles » , après leur avoir expliqué votre démarche et leur intérêt (moins de rangement, moins de ménage, plus de temps pour autre chose).

Compter une journée entière pour les grandes pièces souvent très encombrées comme les séjours, la cuisine ou le garage. Si vous ne pouvez pas consacrer une journée entière à ce désencombrement, faites-le par étape. C’est à dire que chaque jour, vous faites un tiroir d’une commode. Ça vous prendra 10 minutes à peine. Le fait d’ouvrir ce tiroir bien rangé pendant la semaine vous donnera envie de continuer le processus! Vous verrez que rapidement, dès que vous avez un petit créneau dans votre timing vous l’utiliserez pour désencombrer une petite zone.

Il y aura des étapes clés dans le désencombrement:

Plan de travail cuisine désencombré
Pinterest

-tri du plan de travail de la cuisine:

Ne gardez sur le plan de travail de la cuisine que ce qui vous sert quotidiennement. Tout le reste: (oust!)

  • dans les tiroirs ou armoires facilement accessibles si vous vous en servez plusieurs fois par semaine (mais pas tous les jours).
  • dans les armoires moins accessibles pour ce qui ne sert qu’une fois toutes les morts de papes.

Quel plaisir de cuisiner sur un plan de travail sur lequel on a de la place pour s’étaler!

-tri de l’armoire à pharmacie:

Mettre dans un sac les médicaments périmés et inutiles pour les déposer à la pharmacie (je ne les jette pas, c’est très mauvais pour l’environnement).
Ne garder que le nécessaire pour les premier secours (ciseaux, pansements, compresses, désinfectant, pommade contre les coups) ainsi que des médicaments pour les bobos du quotidien (maux de tête, maux de ventre). Dans mon armoire à pharmacie il y a des petites boites pour le rangement des tubes homéopathiques.
Cette armoire doit être hors de portée des enfants, à l’abri de la chaleur, de l’humidité et de la lumière (la salle de bain n’est donc pas idéale).

-tri des papiers:

J’ai dans une armoire du bureau deux bannettes dans lesquelles je pose les documents dès qu’ils arrivent. La première contient des documents « à traiter » : factures à payer, formulaires à renvoyer etc
La deuxième contient les documents en attente de classement.
Quand les documents de la bannette 1 sont traités, ils rejoignent ceux de la bannette 2. Les documents de la bannette 2 sont classés environ deux fois par mois.

Dans cette même armoire, j’ai des dossiers suspendus pour le classement à moyen terme des documents de la bannette 2. Voici les différents dossiers:

  • les fiches de paye de mon emploi actuel
  • les fiches de payes de l’emploi actuel de Monsieur One-Mum-Show
  • les avis d’impositions
  • les factures EDF-GDF, eau,
  • les documents nécessaires à la prochaine déclaration de l’impôt sur le revenu (attestation de frais de garde, de dons etc)
  • un dossier scolaire de l’année en cours pour chaque enfant. J’y glisse les documents reçu de l’école, les diplômes etc (tout cela fera l’objet d’un tri et d’un archivage en fin d’année scolaire)
  • les contrats d’assurance
  • les actes notariés, livret de famille etc
  • les décomptes de retraite

Dans cette même armoire, il y a un gros classeur « Banque » avec un intercalaire pour les relevés de compte de chaque membre de la famille. Cela permet de tous les classer rapidement quand ils arrivent (oui j’en suis encore à la version papier, j’apprécie de recevoir un relevé bancaire par mois qui me permet de retrouver très facilement des opérations quand c’est nécessaire. J’ai une excellente mémoire visuelle et sur l’écran ça ne fonctionne pas).

Quand la durée de conservation légale de ces documents a expiré, je les jette (factures énergie par exemple). Par contre je garde tous les avis d’impositions (même si ce ne serait pas nécessaire dans l’absolu), acte légaux et fiches de paye. Les fiches de paye de mes emplois précédents ont été scannées puis archivées dans des boites archives.

Rappel durée de conservation des papiers: ici

Dans cette même armoire il y a 3 grosses pochettes au nom de chacun de mes enfants avec la mention de l’année scolaire en cours. C’est très rapide d’y glisser plusieurs fois par semaine:
-les dessins ramenés de l’école (je note dessus la date et quelque fois un commentaire rigolo sur la description faite par l’enfant)
-les petits souvenirs que l’on veut garder: billet d’entrée d’un spectacle, carte postale d’un copain, invitation d’anniversaires etc…
A la fin de l’année ces pochettes rejoignent celles des années précédentes dans des boites archives au nom de chaque enfant. Tout est ainsi classé et répertorié très rapidement.

-tri des produits ménagers:

Jetez tous les produits ménagers dont vous ne vous servez pas. Ne les gardez pas au cas où.
Vous n’êtes pas sans ignorer que je suis une inconditionnelle du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude depuis quelques années. J’avais tout de même gardé (au cas où!) d’autres produits ménagers entamés. Lors du désencombrement je m’en suis débarrassée. Après tout, pourquoi garder des produits moins efficaces que le vinaigre blanc? Adieu Monsieur Propre, Antical, Carolin etc…
Voici ce que j’ai conservé:
Buanderie:
-un caddie, avec un spray de vinaigre blanc, un sachet de bicarbonate de soude, une pierre du droguiste, mes huiles essentielles indispensables pour le ménage (voir ici), une éponge, plusieurs microfibre, un petit plumeau, un petite brosse à dent, un petit récipient pour faire des mélanges. Je me promène avec mon caddie de pièce en pièce lorsque je fais le ménage, c’est très pratique, j’ai tout sous la main.

-une boite de rangement contenant:

  • cristaux de soude
  • terre de sommière
  • acide citrique
  • savon noir

-une boite de rangement avec les machines de guerre:

  • essence de térébenthine
  • white spirit
  • alcool ménager
  • alcool à brûler
  • acétone

Je ne me sers jamais de ces produits mais Monsieur One-Mum-Show refuse de s’en séparer 🙁

-une boite de rangement spécial linge:

  • une lessive écologique liquide,
  • un détachant écologique,
  • une bouteille de vinaigre blanc en guise d’adoucissant

Cuisine:

Une boite sous l’évier avec:

  • une éponge pour la vaisselle + une éponge pour les surfaces,
  • un chiffon micro-fibre
  • un produit écologique pour laver la vaisselle,
  • des pastilles de lave-vaisselle,
  • un spray de vinaigre blanc pour le plan de travail, l’évier etc … au quotidien (bye-bye Decap’Four, produits de nettoyage des surfaces vitrées, produit de nettoyage des surfaces inox et aluminium, produit de désinfection du frigo, produit anticalcaire pour l’évier etc…)

Salle de bain:
Là encore soyez sans pitié, virez tous les gels douches, shampooings, produits cosmétiques entamés et que vous n’aimez plus. Ne gardez dans la douche qu’un seul savon ou gel de douche et un seul shampooing. Bannissez l’utilisation simultanée de plusieurs produits du même type:  on entame un nouveau produit le jour où l’ancien passe à la poubelle.  (Ex-cosmetics-addict aux armoires de salle de bain débordantes et aujourd’hui repentie, je vais vous rédiger prochainement un billet pour vous expliquer comment je me suis sevrée et comment, en quelques années, je suis devenue accro du minimalisme dans la salle de bain.)

Dressing:

J’y ai consacré tout un article. C’est ici. Vous y découvrirez comment trier et organiser votre dressing pour vous constituer la garde-robe idéale et booster votre style!

Une fois que la maison sera claire et ordonnée, vous pourrez passer aux pièces secondaires: garage, cave. Là, le tri doit être encore plus drastique. Souvent on peu éliminer 2/3 du contenu de ces pièces.

 

Désencombrer sa maison
Pinterest

Que faire avec les objets dont je ne veux plus?

C’est une étape cruciale! Il faut agir vite.

Le objets abimés seront jetés à la déchetterie, le jour-même ou le lendemain. N’attendez pas.

Pour les objets en bon état, il existe plusieurs options:
-mettez une annonce auprès de vos contacts sur les réseaux sociaux pour organiser un vide-garage dans la semaine avec quelques photos d’objets que vous voulez vendre ou donner à petit prix. Cela pourrait faire des heureux.
-donnez les à des associations qui peuvent en avoir l’utilité (il y a notamment des associations qui récupèrent des jouets pour les hôpitaux).
L’important est d’agir très vite. Il ne s’agit pas de désencombrer la maison pour envahir le sous-sol. N’attendez pas une brocante qui aura lieu dans 3 mois pour tenter de vendre vos objets. Les résultats pourraient être décevants, vous allez rentrer chez vous avec les invendus et il faudra à nouveau les stocker.

Comment garder ma maison bien ordonnée?

Ça y est, nous y sommes. Toute la maison y est passée. Vous avez maintenant une maison ordonnée dans laquelle chaque chose a trouvé sa place. Quel plaisir de trouver les objets tout de suite. Il va maintenant falloir prendre l’habitude de garder une maison ordonnée.

Voici mes techniques:
-dans l’idéal: ranger l’objet à sa place immédiatement après vous en être servi. C’est un peu contraignant mais c’est un gain de temps important à la fin de la journée, de la semaine ou de l’année!
-chaque soir avant que les enfants n’aillent au lit , nous faisons un tour rapide de la maison avec Monsieur One-Mum-Show. Nous récupérons ce qui traine dans les pièces à vivre et chaque enfant repart dans sa chambre avec ses affaires sous le bras.
-les papiers et documents sont placés dans l’une des 2 bannettes (vois ci-dessus) dès qu’ils arrivent. La bannette 2 est classée deux fois par mois environ. Cela prend quelques minutes à peine puisque c’est fait régulièrement.
-une fois par semaine, je prend un grand panier (style corbeille à linge), je vais de pièce en pièce et je place dans mon paniers tous les objets qui n’ont rien à faire dans la pièce en question. Je vide mon panier sur la table du salon. Je trie les objets selon leur destination. Je vais dans chaque pièce avec les objets qui la concerne et je les range à leur place. Cela me prend environ 1/2h par semaine.
-je n’achète plus un objet de déco uniquement parce qu’il me plaît. Je me demande d’abord quelle sera sa place exacte dans la maison. J’applique le principe du « one in-one out ». Pour chaque nouvel arrivant dans la maison, un objet doit la quitter. Et je décide qui sera sacrifié AVANT d’acheter. cela limite l’encombrement… et les dépenses!
-lorsque les enfants demandent un nouveau jouet, même principe « one in-one out ». Il faudra aussi qu’il lui trouve une place avant qu’on ne l’achète.

Enfin, le désencombrement est addictif! Souvent « je me fais un petit tiroir », en l’examinant bien et en me demandant ce que je pourrais virer, sous l’oeil stupéfait de Monsieur One-Mum-Show 😉

Voici tous mes secrets pour une maison bien rangée en permanence.

Et n’oubliez jamais: LESS IS MORE

Et vous alors racontez moi tout! Ordonnée? Bordélique? Comment concevez-vous le rangement de la maison? C’est quelque chose qui vous tient à coeur ou ça vous passe complètement par dessus la tête? Si vous avez aimé mon article, n’hésitez pas à le partager en cliquant sur le bouton Partage!

à bientôt mes Louloutes!

15 comments on “Désencombrer sa maison: pourquoi et comment faire?

  1. Article génial ! J’ai découvert ton blog grâce à la chaine youtube de Clélia2612 et je dévore tes articles rangement! Ca donne envie de s’y mettre tout de suite mais surtout de changer sur le long terme, de manière de consommer… Je suis très intéressée par ton futur article de cosméto-addict repentie car mon principal problème est là 😉

    1. Bonjour! Merci! Je suis trop contente que Clélia2612 m’ait citée dans sa video, ça m’a apporté plein de nouvelles lectrices! Tu peux commencer à trier tout de suite, c’est la première étape et elle est incontournable! Ensuite il faut réfléchir à ce que tu veux et de quelle manière tu veux t’organiser! Tu fais bien de me rappeler cet article sur les cosmétiques! je l’avais presque oublié 😉 Je le programme pour le début d’année prochaine! Bonne soirée!

  2. Je découvre ce blog et vos articles variés et fournis. Et pour être moi même dans cette prise de conscience que je suffoque au milieu de tous les objets et tous les vêtements que j’accumule, je n’ai pas fini de repasser par là trouver de précieuses réflexions. Merci!

  3. La buanderie est en train de reprendre sa véritable place. Je note ce dont j’ai besoin pour améliorer… Mais c’est déjà pas mal. J’attends les commentaires de M Fleur ce soir

  4. J’ai lu quelques articles sur les règles du Feng Shui dans une maison : c’est intéressant et complémentaire de ta façon de ranger.

  5. Petite visite chez Ikea prochainement 🙂
    Salle de bains en ordre et armoire à pharmacie faite également. J’aimerais trouver des rangements pour éviter faire un classement par catégorie.

      1. M Fleur a fait des yeux tout rond et a dit « mais tu as tout mis où ? »… euh… dans des sacs poubelles, réorganiser ce qui doit y rester par catégorie. Et j’ai ajouté « ce n’est pas la peine de tout remplir maintenant ! » Je plaisante, il est très respectueux de son environnement et apprécie ce changement. On respire !

        Je n’ai pas encore trouvé mes boites mais ça va venir.

  6. Waouh ! Je suis ad-mi-ra-ti-ve ! Heureusement que tu ne me vois pas, sinon tu me demanderais si je vais continuer à gober les mouches encore longtemps. Ca ne m’étonne pas que tu aies du temps pour tout, tes enfants, ton mari, ton blog, organisée comme tu l’es ! Je ne suis pas bordélique, mais loin d’être aussi organisée que toi. Lorsque je repasse, je peux très bien laisser le linge repassé sur la table de repassage pendant qq jours. Cela ne me dérange pas. Idem pour mes boites de vêtements hiver ouvertes depuis 10 jours et que je n’ai toujours pas débarrassées. Bref, je vais devoir en prendre de la graine et commencer à faire un travail de conviction sur moi-même 😀

    1. Bonjour Bouclette!
      L’organisation est devenue une nécessité pour moi. Avant j’étais assez bordélique, je l’assumais, voire même je le revendiquais. Je n’aimais pas quand les choses étaient trop organisées, j’aimais bien la spontanéité…. ça c’était quand j’étais célibataire et sans enfants! Ensuite, par la force des choses, il a fallu que je m’y mette. Puis j’y ai pris goût et aujourd’hui je suis accro! L’essentiel est que chacun trouve son compte. Il ne faut tenter le désencombrement que lorsqu’on en ressent le besoin! J’ai mis un jour un gros coup de boost dans l’organisation et le rangement et ça m’a libéré de toutes les petites voix de culpabilité qui revenaient sans arrêt à la charge…. et depuis je vis beaucoup mieux. C’est mon expérience personnelle. Il arrive aussi de temps en temps que le linge repassé attende plusieurs jours dans la buanderie….j’ai aussi exactement à cet instant précis 2 grands sachets de jouets que j’ai évacué de la chambre de n°3 car ils ne correspondent plus à son âge, qui sont posés dans l’entrée depuis 24h…. Ce n’est pas bien important. Ils seront triés et rangés. L’essentiel pour moi est que le rangement de fond soit cohérent et à jour. A bientôt!

  7. Je suis très organisée au travail, mais assez peu chez moi ! Je viens justement de désencombrer mon bureau… Ouf, je peux enfin me poser. Comme tu le dis, ça fait du bien dans la tête.
    Le but est de désencombrer les pièces à vivre : ça va prendre du temps mais ton scénario me semble bien rodé pour me permettre de m’y atteler sereinement.
    Je rêve sur les photos minimalistes… J’ai mon bureau/dressing qui y ressemble bcp quand même, à la condition de ne pas ouvrir les tiroirs : c’est une autre étape !

      1. J’ai disloqué des blocs de rangement pour en retirer les boites. Le plan de travail de la cuisine a retrouvé son utilisation première et les journaux/magasines sont rangés. J’ai modifié légèrement le dressing aussi. ça avance doucement mais surement !

Nouveau commentaire: