La garde-robe idéale, étape 1: prise de conscience

organisation d'un dressing

 

dressing
Source: Pinterest

Bonjour les Filles! Aujourd’hui nous abordons une question essentielle dans nos vies de fashionistas! Comment construire sa garde-robe idéale?

Construire sa garde-robe idéale

Voilà un projet ambitieux. Pendant des années je n’ai fais que remplir mon dressing, sans aucune ambition de me constituer une garde-robe digne de ce nom. Remplir désespérément, remplir, remplir remplir….Remplir jusqu’à n’en plus pouvoir. Ah c’est sûr je ne manquais de rien! Surtout pas de vêtements que je ne portais jamais! Je les contemplais. Sur leur cintre. Sur leur cintre pendant quelques années avant de finir dans un sac de vêtements jeté au container pour la collecte après avoir été portés une ou deux fois voire jamais.  Il n’y avait guère de cohérence et pas de garde-robe digne de ce nom.

Quel gâchis quand j’y repense… Combien d’heures travaillées pour me payer ces vêtements jamais portés…. Et le pire…. Oui vraiment le pire, cette impression de vide intersidéral le matin en contemplant mon armoire avec pour conclusion:  Je n’ai rien à me mettre. Il y a 1000 vêtements dans ma garde-robe et je ne sais pas quoi mettre. Alors vite, j’enfile les sempiternels mêmes vêtements….Aucune fantaisie. Aucun style.

À l’époque, je pensais béatement qu’il fallait du noir. Que le noir se mariait avec tout.  Le noir était la base de ma garde-robe. J’étais toujours à la recherche de vêtements noirs : des pantalons noirs, des jupes noires, des robes noires, des tops noirs, des chemises noires, des pulls noirs, des manteaux noirs et même des écharpes noires. Je ne me rendais pas compte que le noir tue la fantaisie, le noir tue le style. Le noir est difficile à porter. Le « trop de noir » est une grossière erreur (sauf si vous êtes en deuil). Le noir n’a pas sa place dans votre garde-robe (sauf pour certaines pièces bien précises). Je reparlerai de mon ex-meilleur ami le noir ultérieurement sur ce blog.

J’ai dépensé des fortunes pour des vêtements importables. J’ai acheté des vêtements trop petits ou trop grands juste parce que la marque ou le modèle me plaisaient et qu’ils étaient soldés et que je me disais qu’avec un petit régime alimentaire assez strict ou en refaisant du sport (tiens donc 😂😂😂),  je pourrai porter ce micro short (même pas stretch) taille 34.

J’ai même acheté des chaussures trop petites. Le modèle était tellement cool et réduit à 50% (forcément ces chaussures sont mega remisées: Qui achète du 35 au rayon adulte, hein? Qui????). Je me disais qu’en recourbant un peu les orteils ça le ferait. Je ne vous parle pas des escarpins à talons beaucoup trop hauts, importables, voir dangereux mais tellement plus sexy que les talons raisonnables. Je n’ai jamais pu quitter la maison avec. Il m’aurait fallu un déambulateur pour être en sécurité. Je ne vous parle pas des jupes qu’on ne peut porter qu’assise ou debout mais sans marcher car trop serrées, ni des jupes qui remontent dès qu’on fait un pas, un calvaire.

J’ai acheté des vêtements qui ne me correspondaient pas.

J’ai acheté des vêtements au cas où.

J’ai acheté des vêtements que je ne pouvais pas assortir.

J’ai acheté certains vêtements au cas où j’acheterai d’autre vêtements que je n’ai finalement jamais acheté …

Tous ces vêtements venaient s’empiler dans ma  garde-robe me donnant en même temps une impression d’overdose et l’impression qu’il manquait, quand même, toujours, LA pièce qui allait tout changer dans cette fichue garde-robe!

Il ne s’agit pas là d’erreurs de style. Il s’agit d’erreurs de débutante. Comment peut-on jeter autant d’argent par la fenêtre. Sans déconner, j’ai fais un jour un inventaire dans mon dressing, j’y ai trouvé 9 chemises blanches. Comment une telle chose a-t’elle pu arriver? Non… mais 9 chemises quand même! Je crois tout simplement qu’à chaque fois qu’une chemise blanche m’allait, je l’ai achetée. En pensant à chaque fois qu’elle était vachement mieux que la chemise blanche précédente qui elle n’avait pas ce petit détail, que seule moi pouvait voir. Oui, les boutons étaient nacrés sur la dernière chemise blanche alors que sur les autres, ils étaient en plastique blanc….mais je ne peux pas porter 9 chemises blanches en même temps.

Je me suis donc retrouvée avec des tonnes de fringues dans mon dressing et je portais invariablement les mêmes vêtements. Parce que trop de choix tue le choix. C’est effrayant quand il y en a trop. Il faut réfléchir chaque matin, on a pas forcément le temps alors on cède à la facilité et aux valeurs refuge.

Je craquais pour des articles en boutique, j’avais plein d’idées pour les assortir puis une fois à la maison, le trou noir. Zéro inspiration. S’il s’agissait d’un top de couleur, il finissait avec une jupe noire ou un pantalon noir. S’il s’agissait d’une jupe ou d’un pantalon de couleur  il finissait avec un top noir. Noir, noir, noir. Ben oui le noir c’est bien connu ça va  avec tout (c’est ça, oui). Seulement j’avais toujours désespérément la même allure. Zéro fantaisie. Et je n’étais pas satisfaite du résultat, je trouvais ça quelconque, banal. J’avais de belles pièces mais j’étais incapable de mixer tout cela. J’allais donc toujours au plus simple et j’obtenais rien de très brillant à mon goût. Éleve One-Mum-Show peut mieux faire!

Je ne sais pas si l’approche de la quarantaine y était pour quelque chose, mais il y a eu urgence pour moi.

Affirmer ma personnalité vestimentaire. Trouver ma « signature » vestimentaire. Me constituer une vraie garde-robe et pas juste un assemblage de dizaines de vêtements.

Arrêter de dépenser autant pour être insatisfaite.  Un jour j’ai calculé ce que j’ai dépensé en vêtements depuis que je travaille. Ça m’a filé le vertige. Stopper cette errance guidée par les diktats de la mode, stopper les  achats compulsifs. Arrêter d’acheter chaque saison des dizaines de nouveaux vêtements en fonction des nouvelles tendances.

J’avoue,  je suis certainement un peu sévère avec moi même puisque mon entourage ne portait pas forcément un tel jugement. J’ai même eu souvent des compliments sur mes tenues, mais moi-même je n’étais jamais complètement satisfaite. Je voulais quelque chose de plus construit. Pour cela il me fallait un plan d’action, comme au boulot, et oui les Filles! Bon alors on fait comment?

Je vous parle ici de  l’étape 2 dans la constitution de la garde-robe idéale, à savoir les objectifs à se fixer. Il est en effet indispensable de définir clairement son ou ses objectifs dans la construction de sa garde-robe. Pour en faire quelque chose qui vous ressemble et qui réponde réellement à vos attentes.

Ensuite seulement, nous parlerons inventaire & tri de vos vêtements, puis  créer et enfin entretenir sa nouvelle garde-robe.

Et vous, quel est votre ressenti? Êtes-vous  contente de votre style? Êtes vous satisfaite de vos looks, de vos achats? Si oui, quels sont vos petits secrets?

Si cette série d’articles (créer sa garde-robe idéale) vous intéresse, abonnez-vous à mon blog pour être informée des prochains articles.  Pour ceci laissez un commentaire ci-dessous et cochez la case « Prévenez moi de tous les nouveaux articles par mail ». C’est juste en dessous.

10 comments on “La garde-robe idéale, étape 1: prise de conscience

  1. Bonjour
    Je viens de découvrir votre blog. j’adore vos conseils.
    Mais aidez moi SVP, mon dressing n’est composé que de vêtements noirs, de chaussures noires, de manteaux noirs… Tout est désespérément NOIR. Je ne sais comment m’y prendre. Opérer un tri reviendrait à me débarrasser de la majorité de ma garde- robe. J’aimerai un peu plus de fantaisie. On dirait que je suis toujours habillée pareil malgré de belles pièces.
    je suis avide de conseils pour m’en sortir.
    Merci beaucoup

    1. Bonsoir Laurence!

      Nous sommes nombreuses à partager ce sentiment de s’habiller de manière monotone malgré de belles pièces dans une garde-robe! Je l’ai connu aussi jusqu’à faire ce travail de réflexion que je partage sur ce blog! Vous avez sans doute mis le doigt sur une de raisons de ce sentiment: le NOIR. Evidemment, il ne faut pas vous débarrasser de toute votre garde-robe! Faites tout de même un tri, en supprimant tous les vêtements qui ne vous emballent pas à 100%. Je vous conseille de lire l’article sur le tri. Ensuite, fixez-vous pour objectif de ne plus acheter de vêtements noirs .. pendant toute l’année 2017! Ne craquez sur aucune pièce noire. Vous en avez déjà bien assez! Commencer à introduire la couleur avec les accessoires: un foulard aux couleurs vives pour casser la monotonie des tops, pull et chemises noires; un sac à main en cuir de couleurs, de beaux bijoux colorés: colliers (plastrons), bracelets manchettes, bague cocktail; ajouter des collants opaques de couleur (gris, violets, fuchsia, jaunes) dans votre garde-robe d’hiver, ils donneront un énorme coup de pep’s à vos tenues monochromes noires. Vous verrez que si vous ne conservez que vos pièces chouchou noires et que vous investissez dans ces quelques accessoires de couleur, votre style va considérablement évoluer. Dans un second temps vous pourrez commencer à investir progressivement dans des basiques, autres que noirs. Je vous conseille de lire l’article sur les raisons pour lesquelles vous ne trouvez pas « votre style », cela vous aidera peut-être à y voir plus clair! N’hésitez pas à poser vos questions sous les articles… et à partager le blog autour de vous! à bientôt!

  2. Bonjour,
    Je me permets de vous contacter pour vous présenter notre toute nouvelle boutique. Nous proposons des vêtements femme et très bientôt des accessoires de mode à des prix très attractifs. Comme nous venons juste d’ouvrir nous continuons jour après jour à ajouter des nouveaux produits, le but étant d’en proposer au moins une centaine dans chaque catégorie. En espérant vous voir très bientôt sur notre site, je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année.

    Cathy

    Ps : j’ai eu la même prise de conscience cette année 😉 ça a changé ma vie lol et surtout celle de ma CB

    1. Bonjour Cathy, merci pour vos voeux, je vous adresse les miens! Je me suis permise de supprimer le lien dans votre commentaire car ce blog n’est pas un espace publicitaire. Je ne parle que des marques de produits que j’ai testé ou que mes lectrices proposent pour partager leur expérience dans un but non-commercial. J’irai jeter un oeil à votre boutique! à bientôt!

  3. Bravo pour ton blog! Je l’ai découvert grâce à ton post sur BT et je le trouve super! Je partage tout à fait ton avis sur le noir, j ai 35 ans et cela fait 15 ans que j’ai compris que cela ne va à personne. Je trouve même que cette couleur donne souvent un côté vulgaire ou cheap. L’opposé du bleu marine qui illumine le teint, va avec quasiment toutes les couleurs, garde l’avantage du noir qui est d amincir visuellement la silhouette. Et le bleu marine apporte énormément d élégance à une tenue! Bref, ma couleur basique depuis des années!
    Je suis ravie d’aavoir découvert ton blog, tu t’y investis sérieusement et la qualité est là. Bravo! 🙂

    1. Bonjour Jojo! Bienvenu chez moi! Merci pour le compliment!
      Nous sommes en phase sur le bleu marine! Moi cela ne fait que quelques années que je m’y intéresse avant c’était une couleur pour les mamies (selon moi!) et quel bonheur depuis que je kiff le bleu ! mes tenues ont beaucoup plus de peps et de luminosité!
      J’espère te revoir souvent par ici pour commenter! à bientôt!

  4. Bonjour, je viens de découvrir ton blog grâce à une amie et j’adore… deja je me retourne complètement donc ton article « la garde robe ideale- étape 1 » et je vais bien prendre note de tes conseils car je suis en pleins questionnements vestimentaires. Faut dire qu’à 35 ans, 2 petites têtes blondes, je n’ai pas la même vie, Ni besoin, Ni envie et je consomme comme il y a 10 ans… au plaisir donc de lire tes nouveaux articles 😄

    1. Merci à toi de les avoir lus! Je démarre mon blog, j’ai plein d’idées à partager. Si mes prochains articles t’intéressent tu peux t’abonner à mon blog. Tu peux aussi le partager. Ça fait du bien d’avoir des commentaires positifs ! C’est encourageant et motivant! Encore merci!

      1. En fait, je me suis déjà abonnée, d’office.
        Tu traites de multiples sujets qui m’intéressent, ce qui me permettra de ne pas manquer une publication.
        (je ne promets pas de tout commenter et je passerai sans doute de façon ponctuelle, mais je lirai, autant que possible)

Laisser un commentaire: