Comment constituer sa garde-robe idéale avec un petit budget

Bonjour les filles,

Aujourd’hui on parle budget, sous, achats toussa…. Mais d’abord je voulais faire une petite parenthèse puisqu’on est dans le sujet: Depuis quelques temps, j’alimente le compte Instagram du blog avec des suggestions de looks. Je crée les looks sur Polyvore avec la base de données de l’appli et aussi avec des pièces que j’importe sur l’appli. J’hallucine un peu sur le prix de certains vêtements de la base de données (genre 2 ou 3000€ le pull par exemple 😮!) J’espère que vous ne vous formalisez pas! Ces pièces ont juste été choisies pour créer des compositions en fonction de leur coupe et de leur couleur. Pas pour vous suggérer qu’il faudrait dépenser une telle somme pour vous constituer un look 😂, n’est-ce pas ? Je ne voudrais pas subir les foudres de votre banquier😱😂 ! Fin de la parenthèse!

Polyvore

 

Revenons à nos petits moutons! Aujourd’hui on parle budget et plus précisément « comment se constituer une belle garde-robe quand le budget n’est pas extensible? »  Evidemment la notion de  taille de budget est relative. Ce que les unes considéreront comme un « petit budget » sera un budget confortable pour les autres. Tout dépend de nos habitudes, de notre train de vie, de nos moyens, de nos priorités. Je crois toutefois qu’il y a une constante: nous souhaitons toutes en avoir pour notre argent  et optimiser ce budget quel qu’il soit! Il y a encore tellement d’autres choses intéressantes à faire dans la vie avec l’argent que l’on gagne à la sueur de nos petits fronts, n’est-ce-pas 😉?

Pinterest

 

Voici donc quelques conseils pour optimiser le budget consacré à votre garde-robe:

  1. Être exigeante avec les matières des vêtements:

pull Acne Studio
Pinterest

Plus le budget est serré, plus vous êtes tenue d’acheter des vêtements de qualité.
Curieux (voir paradoxal), me direz-vous? Et bien non, pas tant que ça! Comme disaient nos grands-mères « acheter bon marché n’est jamais une bonne affaire » ou « je n’ai pas les moyens d’acheter bon marché ».

Si vous consacrez l’intégralité du budget à l’achat de vêtements de piètre qualité, votre budget sera constamment sous pression (et vous aussi 😨!) car vous serez sans arrêt contrainte de renouveler vos achats. C’est malheureux, mais la qualité des vêtements s’est considérablement dégradée durant les 10 dernières années: on voit maintenant des jeans qui craquent (wtf, un jean quand même! comment est-ce possible?), des t-shirts informes et des tops qui abandonnent toutes leurs couleurs dès le premier lavage, des chaussures synthétiques (pour ne pas dire « en plastique ») qui génèrent des allergies et qu’il faudra jeter après les avoir portées une seule fois, des coutures qui se défont, et je ne parle même pas des boutons….

À ce sujet je vais vous parler de mon expérience « Sheinside » (qui s’appelle aujourd’hui Shein ou inversement je ne sais plus!). Je découvre Shein un peu par hasard en surfant sur le net (comme on disait à l’époque 😉). Ça devait être en 2013 si ma mémoire est bonne… Et donc par hasard je tombe sur ce site que je trouve un peu bizarre car les descriptions des articles ne sont pas forcément rédigées dans un français impeccable et je découvre une alternance de photos soit très stylées soit très cheap. D’abord intriguée, je suis rapidement bluffée voir sidérée du prix de certains articles: un manteau boyfriend qui a l’air trop bien coupé pour 25€… des shorts en jean hyper tendance pour 5€, un skinny used pile dans la couleur que je cherche pour 8€. Et là dessus on vous offre encore gracieusement une remise de 40%. Bref les vêtements ne coutent rien ou presque. Prise d’une frénésie d’achat (j’étais encore à fond dans les achats compulsifs) je remplis mon petit panier (ou plutôt mon gros caddie)  jusqu’à atteindre tout de même la belle somme de 175€. Avant de valider mon panier, je lis quelques avis sur le net et je vois qu’ils sont très tranchés. Il y a les fashionista qui adoooorent et  celles qui détestent. J’hésite un peu mais je me dis qu’après tout, tous les vêtements de la fast-fashion sont fabriquées en Chine. Pourquoi ceux-ci seraient moins bien? Et nul part, absolument nul part, je ne vois évoqué de « petit » problème de taille. Sur le site il y a bien des articles où l’on vous conseille de prendre une ou deux tailles au-dessus. Je porte du S. Donc je commande du M voir même du L. Je trouve ça un peu chelou tout de même de devoir prendre deux tailles au dessus de ma taille habituelle et je prie pour ne pas être livrée de vêtements immenses et importables. Ce ne sera pas le cas 😉 ! J’ai patiemment attendu quelques semaines pour la livraison (la route est loooongue depuis la Chine). À la livraison j’ai été un peu surprise par la (petite) taille du colis, étant donnée la quantité de vêtements que j’avais commandés! J’étais hyper impatiente donc je l’ai déballé ni une ni deux…. et là, stupeur…. 😮… Si je n’avais pas dépensé 175€, j’aurai probablement eu un  fou rire pendant un bon quart d’heure! Les vêtements taille L étaient absolument minuscules. Je repense à la scène de « La vérité si je mens » avec les tailleurs-jupes pour poupée fabriqués en Tunisie. Là c’était un peu ça… en plus moche! En plus d’être minuscules, la plupart des vêtements ne ressemblaient que de très très loin (voire pas du tout) aux photos et descriptions. Le super skinny used  par exemple: le traitement « used » avait visiblement consisté à vaporiser de l’eau de javel grossièrement sur un jean de mauvaise qualité😂.  Plus jamais. Plus jamais de commande sur un site chinois 😂 175€ à la poubelle, je n’ai jamais rien porté. Pour le prix là j’aurai eu une très belle chemise en soie au lieu de ce tas de chiffons directement partis au container…

Shinebytree.com
La douceur, le tombé, la fluidité, la maille d’un beau pull en cachemire ou en pure laine

Ne gaspillez plus votre argent! Achetez-vous des vêtements de qualité! Acheter moins… mais achetez mieux. Parce que vous le valez bien 😉. Vous valez mieux et votre temps vaut mieux que des chiffons bons à jeter après quelques lavages.  Acheter de la « bonne qualité » ne veut pas dire acheter des vêtements de créateurs hors de prix! La corrélation entre le prix des vêtements et leur qualité n’est d’ailleurs plus du tout évidente par les temps qui courrent! Acheter des vêtements de qualité veut avant tout dire « privilégier des matières de qualité « . Il devient de plus en plus difficile de trouver des matières naturelles, on dirait qu’elles sont en voie d’extinction alors qu’elles ont tant de propriétés intéressantes  que le synthétique lui n’a pas! Je reprend mon sempiternel exemple du pull en cachemire, mais quoi de plus agréable en hiver que de s’envelopper dans un pull en cachemire? La journée commence bien quand vous enfilez votre pull en cachemire parce qu’il est doux, parce qu’il est chaud, parce qu’il a un beau tombé, parce qu’il devient de plus en plus doux au fur et à mesure du temps qui passe. Merveilleux non? Vous croyez que c’est pareil avec le pull aux couleurs tendance de la saison FW2016/17 en 200% synthétique de chez Zara? Non, bien sûr que non. Après deux lavages, la maille sera tellement déformée qu’il sera zébré….et importable. Il n’y a pas que le cachemire dans la vie! Un pull en laine mérinos est doux et chaud et confortable (et c’est une hypersensible du « ça pique » qui vous parle!). Si vous optez pour un pull en cachemire à col rond, gris chiné ou écru (et pas jaune moutarde tendance FW2016/17), vous pourrez le porter les 10 prochaines années, il ne prendra pas une ride. C’est un intemporel. S’il vous coûte 200€ (ce qui est déjà assez cher et qui peut nous laisser prétendre à une belle qualité grade 1, Voir ici), cela nous amène à un coût de 20€ par an. Combien de pulls à 20€ achetez-vous chaque saison dans les enseignes de fast-fashion? Dites-vous qu’il faudra renoncer à l’un d’entre eux!
Si vous gardez votre pull en cachemire pendant 10 ans (c’est vraiment possible, je vous assure) et que vous le portez ne serait-ce que 10 fois entre octobre et mars (soit à peine plus d’une fois par mois), vous obtenez un cost per wear de 2€… un cadeau, non😉 ?!

Apprenons à revenir à l’essentiel :  privilégier les matières; t-shirt en coton, chemises en coton ou en soie, pantalons à pinces en laine, pulls en laine (cachemire, mérinos, alpaga etc). Il faut être exigeante et vous verrez que même chez Zara vous pouvez trouver des chemises en popeline de coton. Il faut bien chercher mais vous pouvez les trouver. Même si le coton n’est pas de la meilleure qualité, le rendu et la longévité seront supérieurs à ceux d’une chemise en polyester. La matière, plus que le prix, sera un gage de qualité. Essayez de toujours privilégier les matières naturelles et limitez la quantité de vêtements acheté. Les matières naturelles ont un tombé incomparable et c’est en partie ce qui va donner du style et de la classe à votre tenue. Il vaut mieux avoir une belle blouse en soie que dix blouses en polyester. Cela vous coûtera moins cher au final, et ce sera un réel plaisir de la porter. Ensuite il y a la coupe et les finitions, c’est là que les vêtements de créateurs présentent un intérêt. Et c’est là que vous sortez votre serpillière pour éponger le sol parce que vous versez des larmes de désespoir (ou de frustration) car vous pensez que jamais, au grand jamais, vous ne pourrez avoir accès à ces vêtements… Pas si sûr! Comment faire?

2. Etablissez une liste des vêtements basiques que vous souhaitez avoir dans votre garde-robe:


Dans cet article, je partageais quelques conseils pour vous créer la garde-robe idéale. Les vêtements basiques devraient idéalement représenter 80% de votre garde-robe. Les vêtements basiques sont des valeurs sûres. Les basiques constituent l’ossature de votre garde-robe; son essence. Ce sont eux qui vont donner la tendance, oui, oui 😉! Si vous avez de beaux basiques, vous aurez du style. Les basiques sont donc absolument indispensables dans une garde-robe. Souvent lorsque nous nous plaignions de ne pas savoir quoi porter malgré une armoire pleine de fringues, c’est qu’il n’y a pas assez de basiques et trop de pièces fortes et de pièces tendance, dans la garde-robe. Les basiques sont généralement des vêtements sobres aux couleurs neutres, qui traversent les saisons et les années et qui peuvent être portés entre eux ou avec des pièces fortes pour les mettre en valeur. Souvent nous les négligeons parce qu’acheter une chemise en popeline de coton blanche, ce n’est pas forcément ce qui nous met en transe! Et pourtant les vêtements basiques doivent être choisis avec le plus grand soin. Les vêtements basiques que vous avez choisis doivent vous aller parfaitement. Vous pouvez vous permettre d’être intransigeante parce qu’alors, vous pourrez les porter pendant de longues années et les combiner avec de nombreuses pièces. Les tendances passent, les basiques restent. Nous avons chacune notre propre liste de vêtements basiques. Ne vous fiez pas aux listes qui circulent sur internet! Vous pouvez vous en servir comme d’une base mais ensuite personnalisez votre liste! C’est indispensable! Il y a de grands classiques: la chemise blanche, le jean brut, le trench, le pull à col rond, la chemise en soie crème… il appartient à chacune de vous de créer sa propre liste de basiques en fonction de sa silhouette, de ses goûts et des saisons. Faites ensuite le point sur les vêtements basiques dont vous disposez déjà puis donnez la priorité aux achats des pièces manquantes lors de vos prochaines dépenses.

Il n’est pas forcément nécessaire de vendre un organe pour trouver un beau basique. Il suffit d’être très exigeante sur la qualité de la matière et sur la coupe qui doit être impeccable. Les enseignes de fast-fashion proposent également des basiques qui peuvent être intéressants, je pense aux trenchs par exemple. Vous pouvez avoir de la chance et tomber sur une pépite, une belle pièce bien coupée. Pas de snobisme! On fonce dessus! J’en connais aussi qui ont rédigé leur liste et ont acheté l’ensemble des pièces à des prix plutôt raisonnables dans les grandes enseignes de fast-fashion pour disposer rapidement de tous les basiques dont elles avaient besoin, puis les ont ensuite progressivement remplacés par de plus belles pièces plus durables. Cela peut être une option. Personnellement je ne suis pas fan car je trouve que cela pousse à agir un peu dans la précipitation et ce n’est plus mon mode d’action (pour le style en tout cas  😉). Cela dit je ne peux conseiller à personne de faire comme moi et de se passer d’un trench à vie juste parce que je me suis mise en tête que le prochain serait un Burberry (et qu’il est un peu hors budget 😂)

« La mode passe, le style reste »

Yves Saint Laurent

Voici quelques bons plans pour de beaux basiques à prix doux:

Pull en laine et/ou en cachemire: J’aime bien commander des pulls en laine ou en cachemire à la Redoute. Attendez la fin de saison pour bénéficier d’une belle remise et vous pourrez acheter un pull 100% laine pour une trentaine d’Euros.

T-shirt blanc: vous pourrez trouver de beaux t-shirts blancs 100% coton chez Petit Bateau ou chez American Vintage… mais aussi à La Halle aux Vêtements (pour 7€🙂 ). Vérifiez bien la composition sur l’étiquette!

Chemise blanche en coton: COS propose de belles chemises en popeline de coton pour environ 50€. Sinon Comptoir des Cotonniers et Claudie Pierlot lors des soldes. Zara proposait aussi cette saison une jolie chemise blanche en popeline de coton.

Chemises en soie: IKKS propose de belles chemises et blouses en soie, souvent remisées à 60% lors des soldes. Vous aurez ainsi une chemise en soie pour environ 70€.

Manteau: je ne peux que vous recommander d’attendre les soldes. Souvent les manteaux sont très fortement remisés (facilement 50%). Vous pourrez vous acheter un manteau The Kooples, Comptoir des Cotonniers, Tara Jarmon pour environ 200€ contre 400 à 500€ en temps normal. Je suis consciente que même à 200€ après remise, c’est une somme. Mais réfléchissez au cost per wear. Il vaut mieux vous acheter un beau manteau en laine, très bien coupé à 200€, que vous porterez 5 ans (voir 10 ans si vous avez alternez avec plusieurs manteaux), que de vous racheter un nouveau manteau qui ne tient pas chaud, qui froisse et qui ne contient que 5% de laine tous les ans ou tous les deux ans….non?

Je vous propose de compléter cette liste : si vous avez des conseils pour des pièces bien précises que l’on peut trouver à petit budget, n’hésitez pas à laisser un commentaire!

3. Etablissez un budget:

Pinterest

Commencez par faire un point sur le budget annuel disponible. Pour cela, je ne vous conseille pas de vous fier à vos impressions mais bien de ressortir vos relevés bancaires et d’additionner toutes vos dépenses « vêtements & accessoires » des 12 derniers mois. Si le montant des dépenses « vêtements & accessoires » est en corrélation avec vos ressources et que vous en êtes satisfaite, vous pouvez le conserver. Si vous estimez que vous dépensez trop, revoyez le budget « vêtements et accessoires » à la baisse (mais je vous déconseille une baisse trop drastique que vous ne pourriez pas tenir. Soyez raisonnable pour être efficace, répartissez la baisse sur deux ou trois ans).

Vous pourrez ensuite répartir ce montant de budget annuel de la manière suivante:

  • 60% du montant pour les  basiques (nouveaux achats et renouvellement de basiques qui ont fait leur temps),
  • 20%  pourront être consacrés aux achats coups de coeur, aux pièces fortes, aux pièces tendance
  • 20% pourront être consacrés aux accessoires.

Lorsque vous connaitrez le budget alloué aux basiques  vous pouvez le répartir entre les différentes pièces que vous souhaitez acquérir. Vous devriez disposer d’un budget par pièce beaucoup plus conséquent que ce que vous imaginiez auparavant. Vous pourrez vous permettre de belles pièces. Vous pourrez partir à leur recherche en prenant le temps de bien les sélectionner et  vous assurer que ces basiques vous vont parfaitement avant de les acheter. C’est une discipline à mettre en place car il faut éviter de craquer en parallèle pour des pièces cheap. Mais quelle auto-satisfaction quand vous contemplerez votre garde-robe!

4. Faire de vraies affaires avec les remises:

Pinterest
Je ne parle pas ici du prêt-à-porter de luxe (Chanel, Dior etc) qui ne fait que rarement des remises mais plutôt du milieu de gamme avec des marques comme Agnès B, Claudie Pierlot, Tara Jarmon, Sandro, Comptoir des Cotonniers, The Kooples etc.. Même avec un petit budget vous pourrez vous offrir ces pièces mais il faut apprendre à être patiente! Commencez par compléter vos basiques (dans les marques qui vous paraissaient inaccessibles jusqu’à présent). Les basiques seront un bon investissement dont  vous ne vous lasserez pas dans quelques mois. Complétez la liste des basiques que vous avez établie en y mentionnant le budget que vous allez allouer pièce par pièce. C’est une phase très intéressante, il va falloir essayer encore et encore et repérer la pièce idéale …, mais ne pas  l’acheter (sacré challenge n’est ce pas!). Il faudra attendre le bon moment!  Je ne vous conseille pas d’attendre les soldes. Souvent les basiques ne sont pas soldés ou plus dispo dans votre taille au moment des soldes. Attendez les ventes privées, il y en a de plus en plus, généralement à mi-saison (en novembre par exemple, puis juste avant les soldes). Le Black Friday (dernier vendredi de novembre) et le Cyber Monday sont de très bonnes occasions car généralement les remises sont plus intéressantes et peuvent concerner l’ensemble de la collection en cours. Faites vous un petit calendrier des événements de vos marques et enseignes chouchou. Par exemple, j’ai noté sur le mien que Sarenza fait 30% sur TOUT (ce qui est assez rare ) début janvier et quelques jours avant la rentrée de septembre. C’est l’occasion pour moi de renouveller mes sneakers Adidas, New Balance, Converse (et aussi d’équiper les enfants 😉).  Enfin pour des pièces qui ne sont pas prioritaires sur votre liste, attendez la 2ème démarque des soldes et les 60% de remise qui vont avec. C’est vraiment l’occasion de faire une bonne affaire. Mais n’oubliez pas que même soldés, il ne faut choisir que des pièces qui vous vont parfaitement (lire l’article « comment préparer les soldes »)
Vous pouvez également acheter de belles pièces sur les sites de déstockage spécialisés dans les ventes privées. Ces sites organisent des ventes privées pour écouler les collections des années précédentes, mais pour des basiques c’est justement très intéressant puisqu’ils sont intemporels. Attention toutefois à certaines marques (de jeans notamment) qui fabriquent spécialement pour ces sites maintenant et pour lesquelles la qualité des produits est inférieure à la qualité « originale ». Je me suis créé quelques alertes sur Vente-privéeescom pour mes marques préférées et j’ai pu m’acheter un skinny bleu marine The Kooples à 45€ au lieu des 175€ habituels…. plutôt intéressant!

5. Misez sur les accessoires:

 

Pinterest
Lorsque nous  avons un petit budget à consacrer à votre style, et contrairement à ce que nous avons l’habitude de faire,  il est indispensable d’investir dans de beaux accessoires. En effet les accessoires vont attirer l’oeil et donner un coté luxueux à notre tenue même si celle-ci est composée de pièces bon-marché. Les accessoires devront être choisis avec soin: écharpe en cachemire, carré en soie, sac à main en cuir, bijoux fantaisie de créateurs, chapeaux, ceintures etc… Je conseille d’y consacrer 20% du budget global. Si le montant dégagé vous parait faible, investissez dans une seule belle pièce, ne vous dispersez pas. Vous verrez qu’année après année, vous allez très rapidement constituer une belle collection d’accessoires que vous prendrez plaisir à porter pendant très longtemps. Les accessoires sont des intemporels. Quoi de plus chic qu’un bracelet Hermes vintage?  Les accessoires sont de très beaux investissements. Si ce type d’accessoires vous parait inaccessibles, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil sur le marché de l’occasion; il y a de belles affaires à faire et l’offre est vraiment très large maintenant. Il existe des sites spécialisés tels que Collector Square, Vestiaire Collective, Instant Luxe, Cresus etc sur lesquels vous trouverez forcément votre bonheur…
All-moda.com
Vous trouvez que tout ceci a l’air trop organisé? que cela manque de fantaisie ou de spontanéité? C’est peut-être vrai mais cela vous aidera à construire une garde-robe cohérente et adaptée! Il vous reste toujours 20% de votre budget pour les pièces fortes et pour suivre les tendances de la saison! Si vous ne fonctionnez qu’en suivant les tendances, vous aurez rapidement l’impression d’être submergée de vêtements et de n’avoir jamais rien à mettre car les tendances changent constamment et vous n’aurez pas envie de porter vos vêtements plus anciens. Par contre, si la base de votre garde-robe est composée de vêtements intemporels de belle qualité ,vous pourrez réellement commencer à construire votre style de manière pérenne!
Quels sont vos astuces?  que pensez-vous de votre budget actuel et de votre manière de procéder? Avez-vous l’impression de maîtriser les choses ou d’être dépassée par la mode et les nouvelles tendances qui nous font constamment de l’oeil?

Venez participer au « style challenge » du mois de février (présentation ici) pour redécouvrir des pièces de votre garde-robe, pour prendre ensemble de nouvelles habitudes et pour booster votre style! A ce sujet, je voulais préciser à celles qui ont prévu de participer que je mettrai chaque jour (dans l’après-midi) la mission pour le lendemain sur le topic consacré au challenge. Comme il s’agit d’un topic qui a déjà été publié, vous ne recevrez pas de notification par mail. Il faudra venir jeter un coup d’oeil sur l’article. Je mettrai également un post Facebook sur la page du blog

J’espère que cet article vous a été utile! Bonne journée les Louloutes!😘

19 comments on “Comment constituer sa garde-robe idéale avec un petit budget

  1. J’ai toujours aimé la qualité ou quantité. Malheureusement j’ai des amies qui préfère la quantité. … et de temps en temps je laisse aller dans le move de la quantité :-((

  2. Comme Vihyko, le budget je n’en ai pas ou assez peu. Quand je le pouvais, j’hésitais à entrer dans ces boutiques dont vous parlez parce que je trouvais tout trop cher (je n’avais pas encore rencontré Cindy qui a changé ma vision des choses). Du coup je rentrais dans des enseignes moins prestigieuses et je dépensais beaucoup.
    Aujourd’hui, je ne peux plus me permettre ces achats compulsifs ou coups de coeur (on ne sait jamais, ça peut servir un jour et puis ce jour n’arrive jamais :D) ou beaucoup moins. Le problème est réglé. En revanche, au lieu de m’autoriser un ou deux achats par mois, je préfère acheter moins et choisir de belles pièces (à la hauteur de mon budget bien sûr). Je peux dire que tu m’as ouvert les yeux oui et mon dressing te remercie (oui oui lui aussi parce qu’il n’est pas extensible).
    Je n’ai pas encore acheté pendant ces soldes les basiques que je m’étais mis en tête d’acheter, et en temps normal, j’aurais craqué pour de la moindre qualité parce que je le voulais tout de suite.
    Là j’ai repéré avant ce que je souhaitais et certains articles sont non soldés. J’attendrai des jours meilleurs ou une remise quelconque et je m’y tiendrai.
    Les Georgettes je zieute depuis plusieurs mois dessus. Il n’est pas dit que je ne craque pas un jour prochain.

    PS : Jacqueline m’a ôté les mots de la bouche. Je suis en admiration devant toi tellement tu gères au quotidien sans parler du blog, de la rédaction des articles hyper fouillés, de polyvore, de stylebook… Dis, tu dors au moins la nuit ? 😀

  3. Si j’avais un conseil à donner : être patiente, ne pas se précipiter (à moins d’être vraiment à rade !) sur une pièce par défaut parce que ce que l’on veut n’est pas à la mode mais le sera quelques mois plus tard.

  4. Bonjour Cindy

    Par principe, chez nous, mes parents ont tjs considéré qu’il valait mieux payer plus cher pour avoir de la qualité qui dure. Exemple : le traditionnel cartable offert à l’entrée en 6ème qui a tenu jusqu’à la terminale.

    Je croise de plus en plus de personnes dans certains magasins, notamment de chaussures, pour des tout petits. D’après la commerçante, les parents sont revenus des achats cheap plusieurs fois dans l’année pour aller vers des chaussures de qualité, quitte à les payer en plusieurs fois. ça aussi c’est nouveau : les commerçants s’adaptent de plus en plus au budget de leurs clients.

    Les quelques rares achats que j’ai faits dans des magasins d’entrée de gamme se sont révélés désastreux : certes, il y a le look quand c’est neuf. Mais dès le lavage, le vêtement n’est plus du tout pareil. Et ce qui paraissait classe devient cheap, sans forme et donc se retrouve au fond d’un placard.

    J’ai la chance d’avoir un dressing de qualité (sans parler quand même du très haut de gamme) et j’ai conscience que tout le monde ne peut pas investir autant. Comme tu le dis, le budget dépend de chacun.

    Internet a quand même été une révolution : l’accès aux marques pour tout le monde, y compris en campagne, les forums/blogs qui font découvrir les nouveautés. L’offre est tellement étendue, la concurrence joue à fond, les VP et autres promos en cours d’année font que chacun peut trouver chaussure à son pied en fonction de ses contraintes ou de ses désirs.
    Rappelle toi, il n’y a pas si longtemps, les marques faisaient 2 catalogues par an et c’est tout !

    Je suis allée voir les manchettes Les Georgettes : je vais te maudire toi ! 😉

    Bonne journée, c’est tout blanc ici… et glacé. je déteste !

    1. Bonjour Fleur!

      Effectivement je crois que la prise de conscience est entrain de se faire… les gens commencent à être un pas las de se faire prendre pour des machines à consommer! Quand les prix de vêtements ont commencé à chuter de manière vertigineuse (depuis 2005 et la suppression progressive des quotas sur le textile chinois), nous nous sommes tout d’abord dit qu’il s’agissait d’une aubaine. Vous pensez ma petite Dame, des t-shirts à 2€! puis la qualité s’est très rapidement dégradée 😨. Aujourd’hui la plupart des vêtements (je parle en quantité globale) sont des chiffons qui vont très rapidement au rebut 😈. Cela pose un énorme problème environnemental car ces vêtements demandent de l’énergie pour être produits puis les déchets doivent ensuite être traités 😈.
      Ça me fait toujours penser à l’histoire des fraises en hiver. Les premières fois on se dit « ouahhhh chouette » puis au bout de la deuxième fois on arrête car on se rend compte que cela n’a aucune saveur!

      Ah oui les deux catalogues par an! Je me rappelle encore mon impatience quand je découvrais le catalogue été de la Redoute dans ma boite aux lettres au mois de janvier! J’établissais ma petite liste qui variait au gré des mes humeurs et Maman m’avait déjà appris à attendre les réductions pour commander 😉! Vivant à la campagne, La Redoute était mon seul lien avec la mode 😊!

      Les Georgettes ….je vais vous en parler très bientôt 😇!

        1. C’est vrai ? Toi aussi ?
          Je pensais être leur meilleure cliente 😉

          Aujourd’hui j’aime toujours encore découvrir leur catalogue même si je ne commande plus grand chose! Pour le clin d’oeil, je viens d’avoir une robe pull en cachemire grise que j’ai commandé chez eux… elle est superbe! Le cachemire est beau, la coupe impeccable. Je vais faire une revue sur les quelques achats que j’ai effectué pendant les soldes… Bonne fin de journée! 😘

          1. Trop drôle ! Puis-je rejoindre le clan des copines de « liste de La Redoute sujette à autorisation parentale » ?… 😉

            Concernant la diminution de la qualité des vêtements, je la trouve vraiment effrayante parce qu’en plus, le prix des vêtements ne garanti plus en rien qu’ils vont se tenir (j’ai eu de mauvaises surprises aussi bien en cheap que chez Desigual ou Galeries Lafayettes, qui sont quand même censés être du milieu de gamme correct).

            A contrario, j’ai certains vêtements acheté au juste prix, dans mon budget, qui n’ont pas bougé et ne font pas cheap du tout (d’ailleurs, certaines personnes sont parfois surprises quand je leur dis d’où ça vient).

            Je fais ce même constat en temps que « couturière du dimanche » : la qualité même du tissu est parfois très bonne ou très mauvaise… sans forcément de lien avec le prix d’achat.

            Ça n’aide vraiment pas à faire ses choix… j’ai souvent l’impression de jouer à quitte ou double quand j’achète, que ce soit du tissu ou des vêtements. Surtout que coton et lin ne sont pas épargnés, alors que ce sont mes valeurs sûres (surtout pour la couture car ce sont de vrais bonheurs à coudre).
            Et je ne parle pas des couleurs / imprimés (parfois, la trame du tissu est bonne, elle ne bouge donc pas dans le temps, par contre les couleurs aïe).

          2. Bonsoir Roanne, j’étais passé à coté de ce commentaire! désolée pour le retard 😊! Je te rejoins tout à fait, il y’a coton et coton, lin et lin. Mais je préfère encore un mauvais lin que du 100% polyester. J’espère que la tendance va s’inverser. Nous ne sommes pas de vaches à lait 😡! C’est vrai que c’est particulièrement rageant quand tu y as mis le prix et que tu es déçue de la qualité. Autrefois cela n’arrivait pas, certaines marques étaient vraiment des valeurs sûres. Tu faisais un effort mais tu savais pourquoi. Actuellement c’est beaucoup plus compliqué. Heureusement que les forums etc sont là pour échanger même si je suis toujours un peu méfiante sur « l’échantillonage » car on retrouve souvent les gens déçus sur ce type de discussions. Il faut quelques fois relativiser et c’est donc compliqué d’y retrouver ses petits!
            Bonne soirée 😘

          3. En fait, c’est amusant parce que je n’ai jamais choisi de vêtements en me référant à qui que ce soit (blog, forum ou autre). En même temps, je n’achète pas de haut de gamme (les seuls vêtements coûteux que je porte, qui sont du moyenne gamme pour toi, soit je les ai acheté très soldés – bottes, bottines – soit on me les a offerts – manteaux) et j’ai l’impression que c’est surtout à partir de ce type de gamme que les fashionista échangent beaucoup (justement pour ne pas faire de mauvais achats / investissements).
            Je me suis toujours fiée à moi-même pour acquérir mes vêtements, même les « séances shopping entre copines », ce n’est pas mon truc. Alors c’est sûr, parfois, j’ai fait de sacrées erreurs (dans le style, pas uniquement côté qualité), mais ce n’est pas bien grave.
            Ce n’est que très récemment que j’ai commencé à traîner sur des fils de discussion parlant dressing. Il est clair que c’est très intéressant.
            Et du coup, j’ai l’impression que c’est exactement comme… les conseils de lectures !
            En résumé : un titre – ou une fringue dans notre cas présent – ne peut pas plaire à tout le monde. Tu trouveras toujours des gens qui n’aimeront pas même quand la qualité est présente. Ce qui fait qu’il est précieux de se constituer un groupe d’échange dont tu partages les goûts. C’est plutôt ce groupe qui va aider en cas de doute, plutôt qu’une autre personne, complètement inconnue, qui risque de ne pas avoir les mêmes ressentis ou miser sur les mêmes qualités / éviter les mêmes défauts.

            (sinon, entièrement d’accord, mieux vaut du lin que du polyester, surtout pour la belle saison ! le synthétique c’est bien dans certains cas, comme les vêtements de sport très ciblés / techniques, mais ce déferlement de vêtements en polyester particulièrement important cette année me sidère ! je peux le comprendre pour les jupes en tulle (hum hum, sans commentaire), mais ça ne se justifie pas pour les pulls et compagnie)

  5. Bonjour Cindy. Merci beaucoup pour cet article ! Encore une fois plein de bon sens, cohérence et de très bons conseils. Je dois avouer que je me considère une acheteuse compulsive mais je n’aime pas les magasins cheap. Ce qui n’arrange pas trop les choses. Je suis 100% d’accord avec toi, mieux vaut une pièce de bonne qualité que 10 de mauvaise. Mais j’aime avoir les 10 pièces de bonne qualité HELP 😣. Depuis mon passage au bio, j’essaie de faire attention aussi côté vestimentaire. Et aussi parce que dans les magasins type zara, mango, promod il y a tellement de pièces et de monde qu’on peut vite être habillées toutes pareilles 😣. Je fais très attention aux matières. J’adore la marque Ekyog de par la sélection des matières et de par son éthique. Bien sûr que j’ai des pièces de chez mango et promod (zara et h&m ne sont vraiment pas ma tasse de thé ) comme des pantalons, des shorts, mais sans plus. Mes marques chouchous rejoignent les tiennes, je rajoute marie sixtine, les petits hauts, maisons Scotch et Stella Forest pour les chemisiers, sans oublier Zadig et Voltaire (merci qui 🤔😊). Depuis que je te lis je deviens raisonable et je me fixe des objectifs. Ma garde est très garnie (mon mari désespère ) avec des basics et des pièces fortes (trop ). Pour cette saison les folies sont finies (je vais être forte et je vais tenir) et je fixe l’objectif de faire une tirelire pour l’hiver prochain pouvoir acheter un très beau manteau et un beau cachemire pendant les ventes privées. Souvent je me dis que j’exagère mais je garde mes vêtements des années ainsi que mes chaussures, j’en prends soin, j’aime mes vêtements. Mais oui j’ai aussi des pièces oubliées rangées au fond d’un tiroir. Avec tes articles je fais du tri, je remplace ou du moins je sais ce qui doit être remplacé. Pour tout ça je te remercie. Très bonne journée. Ah oui j’aimerai bien un article côté organisation. Comment fait tu pour avoir du temps pour tes 3 enfants, mari, job, blog, etc….j’ai deux filles de 7 et bientôt 12 ans, je travaille à temps plein, 1 h de danse par semaine, 2h par jour de transports, je cours tout le temps!!!!! Comment fais tu Wonder Woman? 😘😘

    1. Bonjour Jacqueline!
      Tout d’abord merci pour les compliments! Je te rejoins aussi sur les marques que tu cites! J’adore Zadig & Voltaire, car c’est exactement mon style et surtout dans les collection été. Malheureusement la qualité n’est pas toujours au rdv pour des vêtements qui sont très chers 😕. J’ai eu quelques déboires avec leurs débardeurs. Par contre les chemises et autres pièces en soie tiennent bien le coup (sois rassurée 😉), les pulls et les robes en laine aussi! Moi aussi je garde mes vêtements très longtemps et j’en prends soin 😍! Est-ce que tu ressens une frustration par rapport à ta manière d’agir (mis à part ton mari qui est un peu désespéré) ? Parce que sinon il ne faut pas changer juste pour changer!
      Ok pour un topic sur l’organisation! je ne suis pas wonder woman juste un peu … hyper active! je vous raconte bientôt😉!
      Bonnejournée 😘

      1. Je suis contente quand j’achète mais parfois je regrette et je me dis que je pourrais mettre plus de côté pour par exemple des week-end en famille. Je me suis fixé l’objectif d’essayer d’acheter quand j’en ai vraiment besoin (c’est dur pour une acheteuse compulsive ) comme tu l’expliques dans tes articles et de temps en temps pour me faire plaisir . C’est vrai que ton blog m’aide beaucoup.

  6. le budget… heu .. j’en ai pas.. une part inconsciente de moi m’empêche toujours d’atteindre la « limite extrème »..
    à chaque fois que j’ai essayé, je n’y suis pas arrivée.. trop de tentations !!
    je fonctionne trop au coup de coeur, je me suis améliorée car maintenant je me pose toujours la question  » est ce que je peux aller bosser avec cette fringue ?) NDLR : je suis instit/directrice en maternelle et j’ai les razmokets, donc morve , peinture, paillette, encre, craie etc.. au quotidien.. mais je ne suis pas dans ma classe une fois par semaine ou le confort de mon bureau me permet de m’habiller un peu plus « madame » ! et à la maison, c’est le look antiglamour de confort ( ouais je sais , pas bien, là aussi je cherche des solutions )
    à l’aube de mes 40 ans je considère que depuis 5 ans j’ai fait des progrès sur mes achats compulsifs ( genre la enième fringue que tu achète pour sortir.. sauf que tu ne sors plus !!) mais je suis encore loin de la garde robe décrite dans ton article !!
    par exemple, je porte de plus en plus de robes et de moins en moins de jean et aujourd’hui je suis aussi confortable pour aller bosse avec une robe et des bottines que en jean ( et pourtant je passe mes journées accroupi.. la robe empire je t’aime !)
    j’achète encore beaucoup en fashion cheap.. et je ne suis pas une adepte des marques dont tu parles mais j’ai décidé de changer ça ! donc je vais me faire un défi perso ( le budget à respecter je vais avoir du mal) mais je vais m’interdire des enseignes où je sais que je trouve toujours un « petit truc » pour dépenser moins et m’accorder ainsi une virée au comptoir par exemple ( j’ai acheté ma première fringue comptoir aux soldes ! un pull gris fin en cachemire, merci cindy !!) = aller dans mon centre commercial mais faire D’ABORD les enseignes haute gamme ( moyenne dans ton jargon) et seulement si je ne trouve rien, m’autoriser les cheap.
    maître mot tout de même : je dois pouvoir le mettre au quotidien ( du coup c’est restrictif tout de même, la soie c’est impossible par exemple)
    un petit pas pour l’hom(vihyko)me, un grand pas pour l’huma(dressing)nité (sic)

    1. Bonsoir Vihyko,
      je vois qu’il y a déjà eu beaucoup de réflexion de ton coté et que tu es sur la bonne voie! J’avais aussi tendance à entrer dans n’importe quelle boutique cheap et à ressortir avec un petit truc à 20 balles. Pour m’aider à résister je me suis mise en place une petite « autogratification »! A chaque fois que je résiste à entrer dans ce type d’enseigne et que je passe à autre chose (une activité gratuite j’entends), je retire aussitôt 20€ que je mets dans une enveloppe à la maison. 20 € c’est le minimum syndical de ce que j’aurai dépensé. Cette cagnotte est destinée à l’achat du futur hypothétique trench Burberry. Je suis épatée de voir à quelle vitesse cette cagnotte grandit 😨😂
      Tu as raison de bien considérer tes besoins, j’avais cette même tendance à acheter des vêtements pour sortir alors que je sors encore 3 fois par an avec les copines! Pour les restau avec Monsieur One-Mum-Show, il suffit d’une belle tenue de basiques (blazer noir, caraco soie, pantalon smoking, escarpins vernis) accessoirisé de beaux bijoux fantaisie pour faire l’affaire…. je ne vous ai pas encore parlé de mes bracelets manchettes Les Georgettes 😉
      J’adore ta conclusion 😍

Laisser un commentaire: