La confiance en soi, étape 1: Se connaître

Bonjour les Filles!

Je vous avais promis plusieurs surprises à venir d’ici la fin de l’année, je suis très heureuse de vous dévoiler la première aujourd’hui! Je vous l’avais déjà dis, je suis régulièrement contactée en privé par nombre d’entre vous pour des questions et échanges variés. J’ai eu la grande joie d’avoir des échanges avec Mary depuis plusieurs semaines. Mary a 62 ans, elle est nouvellement retraitée après une carrière de consultante en Management et Ressources Humaines. Elle se construit une nouvelle vie après des années de travail et des mois de maladie: restauration de meubles, collages mais aussi mode, décoration … les passions ne lui manquent pas ! Mary est aussi coach en développement professionnel et personnel. C’est à ce titre qu’elle m’a contactée. Nous avons longuement échangé sur mes divers projets en cours. Mary m’a permis de trouver des clés pour ouvrir les portes d’une réflexion plus approfondie quant à certains de mes projets professionnels… je vous en parlerai prochainement, ce n’est pas le sujet de cet article. Puis j’ai pensé à vous, et je me suis dis que ce serait bien que vous bénéficiez aussi de son talent! J’ai proposé à Mary d’écrire un article en lien avec sa compétence. Mary m’a proposé le thème de la confiance en soi, qui colle bien à ce projet en cours des « réunions des dressings anonymes »! Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule…cherry on the cake, pompon sur la pomponnettes, Mary m’a carrément proposé d’écrire une série d’articles sur le sujet, n’est ce pas merveilleux ? j’adore😍! J’adore cet échange d’énergie, tous ces trucs positifs qui arrivent depuis que je tiens ce blog, c’est extra….❤️❤️❤️ Bon j’arrête le blabla et voici donc le topic de Mary! Je précise que Mary se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos questions en commentaire! Merveilleux, non? 😍

« Hello les one-mum-show likers et addicts!

Je suis Mary, abonnée au blog de Cindy comme vous, et accessoirement, coach en développement personnel à des fins professionnelles. En lançant son projet de « réunion des dressings anonymes » il y a quelques semaines, Cindy vous avait promis un bonus, et ce bonus c’est un accompagnement qui va bien au delà du choix de votre tenue, un accompagnement par une coach. La coach, c’est moi et pour ce premier post, j’ai choisi de parler de confiance en soi.

En effet, les lectrices du blog expriment régulièrement leur admiration du niveau de confiance en soi de Cindy. Tout le monde voit ce qu’elle veut dire mais mettre des mots sur cette notion, s’avère déjà moins simple. Littéralement, « confiance en soi » signifie « avec foi en ses capacités ». Au quotidien, ça ressemble à : « …. la faculté d’agir à bon escient et avec efficacité dans n’importe quelle situation, quelle que soit la difficulté présentée par la personne qui l’affronte. » (La Confiance en soi pour les nuls).

123RF.com

Concrètement, d’un point de vue vestimentaire, la confiance en soi se traduit par la faculté d’assumer son style – et d’abord de le trouver ! – avec aisance et sans arrogance, quels que soient l’environnement et les événements. Au travers d’un look, la confiance en soi, c’est l’expression authentique de sa personnalité avec la conviction profonde d’être en totale sécurité avec son corps, avec la sensation intime d’être sereine et épanouie. Et alors, ô miracle : même pas peur du regard des autres et de leur jugement, plus besoin de leur approbation ou de leurs compliments ! Je suis moi, je me sens belle et bien sûr, je le vaux bien ! Bref, la vie – ma vie – m’appartient !

Voix-et-voie

La confiance en soi s’accompagne d’émotions positives et se traduit en actions déterminées alors que le manque de confiance en soi se manifeste par des peurs et des blocages qui nous empêchent d’avancer. Super ! Mais comment fait-on pour construire, développer ou consolider la confiance en soi ? Avant d’aller plus loin, mettons-nous d’accord sur le contenu du présent article :

  • On aborde ici la confiance en soi en lien avec l’image de soi et la création d’un style
  • On passe les analyses parfois complexes des causes et des symptômes et on se tourne vers l’action.
Atelierdore.com

 

 

Pour votre grand voyage jusqu’au bout de vos rêves de confiance en soi, je vous propose donc un plan d’actions en trois étapes :

1.SE CONNAITRE

2.S’ACCEPTER

3.S’ESTIMER

et des exercices ou des conseils pratiques pour chaque étape.

 

SE CONNAITRE

Pour mieux se connaître, Cindy nous apporte déjà ses précieux conseils en matière de colorimétrie, de silhouette, etc … En parallèle, je vous invite à faire le point sur :

  • vos goûts, vos préférences
  • vos atouts, vos petits défauts
  • vos besoins, vos contraintes

de la manière la plus objective et la plus exhaustive possible.

Votre réflexion personnelle pourrait s’organiser sous la forme suivante :

Goûts et préférences (échelle d’intensité de 1 à 10)

Goûts & préférences

 

Prenez une grande feuille de papier, tracez des colonnes, surlignez en couleur… tout est permis dès l’instant que vous préservez la clarté du résultat et que vous le faites à la main. La main c’est le prolongement de votre corps, c’est l’interprète de votre ressenti.

Ecrire, dessiner sont des gestes qui relient la main à la tête, qui façonnent le miroir de vous-même dans lequel vous allez vous regarder. L’intérêt de l’exercice est d’exprimer votre personnalité authentique (matières, couleurs, coupes,…) et de rejeter définitivement les tendances mode qui ne vous appartiennent pas. Avoir du style c’est se faire confiance et affirmer son identité singulière.

 

Atouts et petits défauts (même échelle de 1 à 10)

Atouts & petits défauts

 

Je rappelle ici le principe d’objectivité énoncé plus haut. Vous faites un inventaire, un état des lieux que quelqu’un d’autre que vous pourrait faire de la même façon que vous. Pas question de se livrer à un exercice d’auto-dévalorisation, pas plus que de se mentir sur ses points forts. Les plus et les moins liés à votre apparence physique existent objectivement mais votre ressenti vous appartient subjectivement. Nous aurons besoin de toute cette matière lors des étapes suivantes « S’ACCEPTER » et « S’ESTIMER ».

 

 

 

Besoins et contraintes

Besoins & contraintes

Ici prédomine le principe de réalisme et certaines ne manqueront pas de mentionner comme contrainte leur budget serré. Il leur semblera qu’avec plus de moyens, elles auraient plus confiance en elles-mêmes. Pas si sûr et à titre de contre-argument, je me permets une petite anecdote personnelle : lorsque j’étais traitée en chimiothérapie l’hiver dernier, j’ai fait le choix de ne pas porter de perruque pour camoufler mon crâne chauve et pourtant, j’aurais pu dépenser les 450,- € nécessaires. En revanche je me suis inspirée du style inimitable de Loulou de la Falaise, l’égérie d’Yves Saint-Laurent et j’ai décidé de nouer des foulards en turban. Comme j’ai la chance d’avoir reçu en cadeau, deux ou trois carrés Hermès, j’ai entrepris de m’en envelopper la tête : un désastre, cela ne tenait pas et j’avais plutôt l’air de m’être protégée pour faire le ménage. J’ai finalement opté pour des foulards en polyester de dimensions adéquates, achetés 10,-€ /pièce sur le marché. Avec le plus petit budget qui soit et les boucles d’oreilles fantaisie d’un artisan local que j’aime beaucoup, je me suis créée un style, je suis allée n’importe où et je n’ai jamais perdu confiance en moi malgré la maladie : j’étais sûre de pouvoir affronter n’importe quelle situation ainsi parée, j’étais à l’aise et rayonnante de féminité, j’étais moi envers et contre tout.

Youtube

 

Pour conclure l’étape SE CONNAITRE, il reste encore à identifier ses valeurs morales, son éthique de vie. Vous êtes peut-être vegan et il n’est pas question de porter du cuir. Vous trouvez peut-être indécent de dépenser des centaines d’euros dans un sac à main ou une paire de chaussures, etc… Quoiqu’il en soit, un des piliers de la confiance en soi, c’est l’harmonie avec son moi profond. Agir en phase avec ses valeurs est donc essentiel pour doper la confiance en soi.

C’est un travail conséquent que d’identifier ses valeurs et de les hiérarchiser par ordre de priorité. Dans un premier temps, je vous propose de débroussailler le terrain en identifiant seulement les valeurs que vous attachez à une image de soi solide. A titre d’exercice, vous pourriez dessiner un arbre chargé de fleurs ou de fruits – c’est-à-dire vous dans la pleine expression de votre beauté unique – et mentionner sur les branches, les valeurs qui sous-tendent cette image de soi sublimée. Je vous laisse en trouver 5 ou 7, pas plus : soit 5 comme les doigts de la main, soit 7 si vous parvenez à les mémoriser facilement.

Fotolia

Pour une première étape vers la confiance en soi et en son image, vous avez pas mal de travail sur vous-même à effectuer, si vous avez envie de jouer le jeu. Je vous donne rendez-vous dans une semaine pour la seconde étape S’ACCEPTER et d’autres exercices à réaliser. Je vous souhaite un merveilleux moment de tête à tête avec vous-même. À tout bientôt……..

Mary »

17 comments on “La confiance en soi, étape 1: Se connaître

  1. J’ai commencé et déjà deux réflexions :
    – mes réponses sont cohérentes entre les 3 tableaux et confirment ce à quoi j’aspire depuis quelques mois ;
    – j’ai réalisé que j’avais plus d’atouts physiques que je ne le pensais 🙂

    1. C’est le but de l’exercice! Se rendre compte que bien souvent on est trop sévère avec soi-même et que l’on si l’on cesse de se focaliser sur ses petits défauts, on a plus d’atouts que l’on ne pense!

  2. Merci Cindy de nous faire découvrir des personnes merveilleuses comme Mary et merci Mary pour ce superbe article! Il tombe vraiment pil poil pour moi.

  3. Merci Mary pour ce premier article (et merci Cindy de nous le faire partager).
    C’est très intéressant et j’ai particulièrement apprécié le passage sur les valeurs.
    Je ne m’étais pas rendu compte de l’importance / influence que ça peut avoir non seulement sur la confiance en soi mais aussi sur notre bien-être.
    J’ai un exemple qui remonte pas plus loin que… la semaine dernière !

    Je lirai les articles suivants avec beaucoup d’intérêt.

  4. Découverte de ton blog Cindy depuis peu .. ce post est un pur bonheur .. Merci à toutes les deux pour cette approche cela mérite quelques réflexions pour ma part .. et du coup j’avoue avoir un autre regard sur mes attentes .. Belles continuations à vous ! Sylvie

  5. Jamais osé poster un commentaire mais aujourd’hui je me lance, après des mois à venir lire tes écrits Cindy, j’ai envie de dire comme Émilie : comme j’aime ce blog !
    Gros virage dans ma vie, gros travail sur moi, je me cherche… remue-méninges sur le plan psychologique, affectif, émotionnel, intellectuel… mais aussi sur le plan physique.
    Tes réflexions m’apportent beaucoup Cindy et couplées à celles de Mary : que du positif !
    Merci beaucoup à toutes les deux.

  6. Bonjour Cindy et Mary

    Un merci d’abord à Mary qui accepte de mettre son temps et ses compétences à notre service. Et bravo à Cindy pour cette initiative qui ne peut que renforcer ou développer notre look.

    J’ai déjà travaillé sur la confiance en soi, sur la façon de se percevoir et sur la façon dont les autres vous perçoit.

    Mais, même si j’ai peu de temps actuellement, je vais trouver un peu de temps pour faire ce 1er exercice : j’aimerais arriver à me débarrasser du superflu (pour moi) pour retrouver l’important de notre nouvelle vie. Le plus difficile va être d’être objective dans le tableau « Atouts et petits défauts » !

    La confiance en soi est un sujet très vaste, qui passe par le look, mais pas que.

    Petite expérience récente : j’ai horreur des photos, pas photogénique, bref… Et pourtant, il y a un mois, un photographe a réalisé le reportage de notre mariage. Résultat : des photos magnifiques. Pourquoi ? parce que tout simplement le bonheur transparaissait dans les photos.

    A bientôt, Mary, je te souhaite le meilleur maintenant

    1. Tu as tellement raison, Fleur : « la confiance en soi est un sujet très vaste qui passe par le look mais pas que » et c’est pourquoi pour le blog nous avons retenu confiance en soi et image de soi.
      Dans la partie 2, on fera le lien entre émotions et langage du corps : « des photos magnifiques parce que le bonheur transparaissait ». Bien sûr ! On en reparle la semaine prochaine.
      Merci à toi pour tes remerciements et encouragements.

Nouveau commentaire: