C’est quoi avoir de la classe?

Hello Les Louloutes,

Les « modeuses »  qui ont atterri ici et qui prennent plaisir à suivre ce blog sont pour la plupart dans une démarche de questionnement. Elles ont entrepris un voyage durant lequel elles se remettent en question afin de prendre de la distance avec les diktats très forts de la « mode » . Ces femmes sont en quête d’un style en tant que signature de leur personne et souhaitent aussi quelques fois mettre fin à une consommation effrénée générée par une attitude de mimétisme pour coller à toutes les nouvelles tendances que l’on nous balance en permanence (car c’est un puit sans fond). Pas vrai, les Girls?   

Notre but commun ici, est d’avoir du style. Souvent nous pensons que pour avoir du style, il faut de beaux vêtements, une trousse de maquillage bien remplie et des soins couteux qui vont nous rendre belle (une belle peau + de beaux cheveux + une belle silhouette = être belle = avoir du style = avoir de la classe?)

Et bien non les cocottes, si c’était la recette miracle, ça se saurait! Si la beauté repose avant tout sur des critères d’ordre esthétiques, avoir du style et plus encore, avoir de la classe c’est carrément autre chose. Avoir de la classe ne s’achète pas. Vous pourrez économiser toute votre vie, vous faire des cagnottes, gagner au loto, le résultat sera le même: la classe ne s’achète pas. Moi je trouve que c’est plutôt une bonne nouvelle! La classe c’est la convergence de plusieurs facteurs:  l’élégance, l’assurance, et la présence. Evidemment avoir de beaux vêtements que l’on aime porter peut nous aider à avoir confiance en nous et donc nous donner cette élégance, cette assurance et cette présence mais ce ne sera jamais suffisant. Car avoir de la classe repose avant tout sur ce que nous sommes et non pas sur ce que nous avons.

Voici quelques pistes de réflexion pour acquérir cette classe:

  1. Soigner ses gestes:

« Nous sommes ce que nous faisons. L’excellence alors, n’est pas un acte mais une habitude » Aristote

C’est la base. Repensez tous vos gestes de la vie quotidienne.  Il ne s’agit pas de chasser notre naturel et de devenir un robot mais juste de faire un peu plus attention à notre attitude, à toutes ces choses que nous faisons machinalement depuis que nous sommes nées, et auxquelles nous n’accordons que trop peu d’importance, alors que c’est précisément avec tous ces gestes et ces attitudes que nous nous manifestons aux autres. Attention, il n’est pas question de surjouer lorsque vous êtes en société (vous la péter en quelque sorte).  Il s’agit de s’imprégner de ces nouveaux gestes pour qu’ils deviennent naturels et propres à votre personne. Il s’agit de trouver la manière la plus juste d’utiliser votre corps de manière harmonieuse:

  • Repensez votre manière de vous assoir, repensez votre posture assise (vous soignerez aussi votre dos par la même occasion).
  • Lorsque vous saisissez un objet, agissez de la même manière que lorsque vous portez votre plus belle manucure (vous savez que ce n’est pas pareil, n’est-ce-pas? 😉).
  • Lorsque vous marchez, ne vous contentez pas de poser un pied devant l’autre machinalement comme on vous l’a appris lorsque vous aviez à peine un an. Non, à chaque pas que vous faites, imaginez-vous que vous êtes un chat et que vous en avez la grâce. Travaillez la souplesse de vos pas (pour cela privilégiez les semelles extérieures en cuir, ça aide 😉).
  • Lorsque vous passez votre foulard autour du cou, lorsque vous vous habillez, lorsque vous vous déshabillez, pensez à chacun de vos gestes.
  • Lorsque vous fouillez dans votre sac, repensez vos gestes.
  • Lorsque vous mangez, pensez à vos gestes (ceux que l’on voit) mais aussi à ce qui se passe dans votre corps, au plaisir de découvrir les saveurs, de vous nourrir (ça se voit de l’extérieur).  
  • Lorsque vous vous douchez, pensez à vos gestes, au plaisir de vous laver, de prendre soin de votre corps et non pas juste d’appliquer une succession de produits sur votre peau.
  • Faites très attention à toutes ces mimiques qui se transforment quelques fois en rictus au fil de l’âge! Soyez très attentive  à tous ces gestes que nous ne contrôlons pas: porter ses doigts à sa bouche, mordiller les petites peaux mortes des lèvres, ronger ses ongles, avoir des tics de langage, se tenir le menton 😱 etc….et tentez de les supprimer.

C’est un travail énorme, je le concède. Mais c’est un travail passionnant qui consiste à montrer et à donner le meilleur de soi-même. Ce travail se fait petit à petit car vous n’allez pas être obnubilée par cela toute la journée. Mais cette pensée « attention à mes gestes » reviendra plusieurs fois par jour, et petit à petit vous prendrez de nouvelles habitudes. Et pendant que vous serez occupée à redécouvrir  cette nouvelle facette de vous-même, vous ne serez pas occupée à penser à consommer ni à faire du shopping 😉!

= Elégance + assurance = +++

 

2. Savoir écouter (cela s’apprend):

Savoir écouter vraiment. Ecoutez réellement votre interlocuteur quand il vous parle sans penser à ce que vous allez lui répondre. Essayez de ne pas lui couper la parole (c’est dur et cela s’apprend aussi!). Attendez qu’il ait terminé (vraiment terminé, genre il a mis un point à sa phrase et il marque un arrêt) avant de lui répondre, même si cela doit générer un petit blanc pour le temps de la réflexion. Une telle attitude sera remarquée et appréciée. Une telle attitude permet également de désamorcer les situations conflictuelles. En effet, souvent la situation s’envenime car aucun des deux protagonistes ne peut finir ses phrases. N’en dites pas trop sur vous-même (sauf à vos meilleures cops 😉), entretenez une part de mystère. Contrôlez le débit de votre voix mais aussi le ton de votre voix. Soyez bienveillante, ne cherchez pas interpréter les propos de vos interlocuteurs, prenez-les tels quels. Apprenez à être tolérante, apprenez à laisser le bénéfice du doute et à prendre du recul. Résistez au besoin d’avoir raison. Prenez les choses avec calme et philosophie. C’est aussi ça la classe.

= Présence = +++

 

3. Être positive: 

N’oubliez jamais que ce n’est pas ce qui nous arrive qui est important mais la manière dont nous y réagissons. Plus vous êtes positive, plus vous êtes apaisée et plus facilement vous pouvez gérer les difficultés de la vie. La vie devient de plus en plus fluide et vous serez étonnée vous-même de la facilité avec laquelle vous pouvez dénouer les noeuds. Et ça se sent, et ça se voit. Les raideurs dans notre esprit génèrent des raideurs dans notre corps. Détendez-vous et respirez. Nous sommes ce que nous faisons mais nous sommes aussi ce que nous pensons! Lorsque vous êtes positive, vous irradiez (encore beaucoup plus qu’avec un tailleur Chanel 😉). Vous avez le choix de sélectionner vos pensées et de vous concentrer sur celles qui sont positives. La joie de vivre dépend en priorité de la façon dont nous filtrons la réalité. Tout est une question d’interprétation. Et vous êtes maîtresse de votre manière d’aborder les choses.  Votre présence sera toujours appréciée si vous êtes une personne positive. Etre positive ne signifie pas ravaler ses sentiments ou ses émotions négatives. Il s’agit juste d’apprendre à les évacuer soi-même sans compter sur les autres (en faisant une marche, du sport, en écoutant de la musique, en lisant ou toute activité que vous avez réellement).   Ne donnez jamais à ces pensées négatives  plus de place qu’elles n’en méritent. Ne leur laissez aucune emprise sur votre quotidien.  N’oubliez pas que la vie recommence chaque jour et que vous êtes la personne qui vit aujourd’hui. Ni hier, ni demain. Juste aujourd’hui!

=Présence = +++

4. Avoir confiance en soi:

Imaginez-vous que vous êtes Sophie Marceau (ou quelqu’un d’autre, hein, si vous préférez Sharon Stone ou Monica Belluci 😃). Quand Sophie Marceau marche dans la rue, quand elle fait ses courses au supermarché (ben quoi, elle mange aussi, non?)  sa démarche est assurée, elle n’a pas peur des autres ni de leur regard. Puis, une fois que vous êtes suffisamment sûre de vous (ok, il ne suffit pas de se dire qu’on est Sophie Marceau, je suis d’accord, le travail est un peu plus long que cela), dites-vous au contraire que vous pouvez être belle sans ressembler à personne d’autre. Juste en étant VOUS. Ne cherchez plus à ressembler à quelqu’un d’autre. Ne cherchez plus à copier les vêtements, le maquillage d’une personne pour espérer avoir son style ou sa classe. Prenons conscience qu’en chacune de nous il y a une personne belle, radieuse et unique qui n’a pas besoin de ressembler à quelqu’un d’autre pour s’exprimer! Cette personne c’est vous! c’est moi!

=Assurance+ Présence  = +++

5. Savoir s’excuser correctement:

Lorsque vous avez blessé quelqu’un ou lorsque vous avez commis une erreur, apprenez à vous excuser sincèrement. Mettez-vous à la place de votre interlocuteur.  Trouvez des mots justes et simples et lorsque c’est possible, proposez de réparer votre erreur. Une telle attitude sera très appréciée et renforcera également votre présence. En vous excusant, vous faites preuve d’humilité, vous reconnaissez que vous n’êtes pas parfaite et que vous ne voulez pas vous imposer comme telle. L’humilité est très appréciée. Le droit à l’erreur et à sa réparation apporte de la légèreté dans nos vies.

= Assurance + Présence = +++

6. Apprendre à dire non:

apprenez à dire non en souriant. Ne cherchez pas à vous justifier c’est inutile. Proposez éventuellement une alternative si cela vous dit. Apprendre à dire non, c’est apprendre à être soi-même et à faire preuve de courage. Savoir dire non simplifiera vos rapports aux autres et donc votre vie.

= Assurance + Présence = +++

7. Sourire, et graver ce sourire sur votre visage :

Lorsque vous souriez, vos traits détendus vous font gagner 10 ans, facile 🙂. C’est peut-être bateau de dire cela mais il est bon de rappeler qu’un sourire illumine un visage et le transforme complètement. Le sourire est communicatif. Si vous souriez sincèrement, les autres vous souriront en retour et laisseront de coté leur hargne. Vos journées se passeront de manière beaucoup plus détendue, vous verrez. Apprenez à sourire avec vos yeux et pas uniquement avec votre bouche. C’est le sourire des yeux qui illumine le visage.  Lorsque vous souriez, vous rayonnez. Et plus que sa beauté, ce sont les expressions du visage d’une personne qui font qu’elle est agréable à regarder ou non.

Pour apporter de la joie de vivre dans votre vie et pour graver ce sourire sincère sur votre visage, redécouvrez ce qui vous fait plaisir. Faites une liste de ces petites choses accessibles qui vous font plaisir (j’appelle ça mes petits kiffs) et faites en sorte d’en réaliser quelques-uns chaque jour. La vie vous semblera plus légère, vous prendrez plus de plaisir à vos journées (et vous aurez de moins en moins besoin de compenser vos frustrations par de grosses séances shopping 😂)

=Présence = +++

8. Soigner les détails:

Le style est dans les détails, dois-je le rappeler?

  • Soignez votre manucure et votre pédicure, votre coupe de cheveux.
  • Portez toujours des vêtements en bon état, propres, pas troués. Oubliez les chaussures défraîchies et les pulls boulochés, même s’il s’agissait de vos pièces préférées.
  • Pensez à accesoriser vos tenues. Les accessoires font la différence. Si vous avez un petit budget (lire les trucs et astuces ici), misez sur les accessoires. Un foulard en soie ou une belle ceinture en cuir viendront rehausser n’importe quelle tenue.
  • Pensez à investir dans un beau sac à main en cuir qui se patinera avec le temps et qui sera associé à votre personne.
  • Choisissez un parfum à l’image de votre personnalité et pas juste le parfum de la dernière pub du 20h: frais, fleuri, épicé, suave…Mais n’en abusez pas. Votre parfum ne doit pas devenir entêtant ni empiéter sur le territoire olfactif de vos congénères. Un parfum se doit d’être subtil, il se laisse deviner lorsque vous bougez, lorsque vous retirez votre écharpe, lorsque votre amoureux s’approche de votre cou, lorsque vous oubliez votre foulard chez quelqu’un. Trouvez le bon et n’en changez pas trop souvent, car un parfum est une signature.
  • Revoyez la manière de mettre en valeur vos vêtements: retroussez les manches de vos chemises et vestes (si les températures le permettent), roulottez vos pantalons, déboutonnez un peu votre chemise quitte à porter un caraco en dessous….

=Elégance + assurance = +++

 

9. Porter des vêtements simples dans lesquels vous êtes à l’aise:

ça y est, c’est le retour de la relou avec ses gros sabots et ses basiques 😉 😂. Oui oui oui, je vous bassine avec ces basiques! Mais comme ils sont indispensables, ils ont leur place dans chacun de mes articles! Choisissez de beaux basiques car ce sont les basiques qui font le style! Ils mettent vos pièces fortes en valeur et ils sont l’arme absolue pour éviter la faute de goût! Privilégiez toujours les belles matières naturelles: laine, cachemire, coton, soie, lin, cuir.….Le tombé d’un vêtement en soie ne sera jamais, jamais, jamais le même que celui du même vêtement en polyester. Et c’est ça qui fait l’élégance. Il n’est pas nécessaire de porter des pièces haute-couture pour être élégante: un jean used + un pull en cachemire + des escarpins vernis = look simple mais élégant parce que le cachemire va apporter un coté précieux à la tenue.

=Elegance = +++

10. S’adapter à son environnement et aux circonstances:

cela veut dire choisir la tenue appropriée en fonction de l’occasion. Ne pas en faire trop, ni pas assez! Cela s’apprend. Pour cela, il faut développer son sens de l’observation. Apprenez à faire preuve de justesse. Il ne s’agit pas de se fondre dans la masse. Restez vous-même! Mais si vous vous rendez à une soirée où tous vos potes seront en jean-basket, vous ne serez pas à l’aise en robe longue cocktail. Si vous êtes plutôt glamour-chic, optez vous aussi pour le look jean-basket mais avec le petit truc en plus: un caraco en soie, un top en dentelle, un collier plastron etc… ou remplacez les sneakers par des escarpins 😉!  N’oubliez jamais de vous adapter aux conditions météo. Pour la justesse, c’est important! Ça me fait toujours un peu de peine de voir des filles porter des collants en voile 20 deniers par  -10°C.

En conclusion, il ne s’agit pas de devenir quelqu’un d’autre mais juste de montrer le meilleur de vous-même! Vous êtes de beaux bijoux mes petites dames! Et les bijoux ça se polit régulièrement, ça se patine et ça embellit avec le temps 😍!

Voilà les Filles! c’est tout pour aujourd’hui! J’attends vos commentaires mes petites poulettes, parce qu’autant vous êtes actives sur le groupe Facebook, autant je ne vous vois plus guère ici 😉! Alors racontez-moi: C’est quoi pour vous avoir de la classe?

J’espère que ce petit article vous donnera la patate! Je vous fais des bisous mes Belettes! Bonne journée 😘

 

16 comments on “C’est quoi avoir de la classe?

  1. La classe cet article 😊. Non seulement tu expliques de ton point de vue ce qu’est la classe mais tu nous fais penser (je parle pour moi) à tous ces détails que l’on remarque chez les autres et que forcément les autres remarquent chez nous. Comme pour les tenues il y a la base et il y a les éléments que vont tout changer: manucure, bijoux, ceinture, etc… comme on se tient, posture de la tête, langage, et oui pour moi jusqu’au parfum que je considère très intime et fait partie de la personnalité. Cet article nous apprend plein de choses qui peuvent nous aider à être positive et se sentir bien dans peau, belle et donc être plus sûre de nous et quand on est plus sûr de soi on se sent bien et ça se voit. La classe c’est aussi savoir écouter les autres et la vie. Merci Cindy 😘😘

  2. Très intéressant Cindy , et comme toi ,je pense que la classe , c’est d’abord l’attitude !
    Une fille bien habillée mais autocentrée et cherchant trop à attirer les regards manquera de subtilité et sera vite vulgaire à mes yeux.
    Et , en effet , savoir demander sincèrement pardon quand on a fait de la peine à quelqu’un , tout comme savoir remercier une personne qui vous a aidé , bref reconnaître qu’on n’est pas parfait et qu’on a besoin des autres , c’est ça aussi la classe.
    Tu dis de faire attention aux mouvements , et là , je ne suis pas tout à fait d’accord car si on est trop dans le contrôle , on manque de naturel et ça se voit .
    Moi , je conseillerais plutôt la danse , je trouve qu’on remarque toujours les filles qui ont fait de la danse pour leur démarche , leur port de tête …
    Enfin , une qualité que je trouve essentielle pour avoir de l’élégance , c’est l’humour ,pas celui qui cherche à blesser ou à rabaisser l’autre, mais l’humour sur soi-même , l’auto-dérision c’est irrésistible !

    1. Bonjour Pralinecoco! Très bon conseil la danse! et tu as bien raison pour l’humour! je pratique l’autodérision à haute dose! ça permet de dédramatiser, de prendre la vie moins au sérieux et c’est très bon pour le moral! 🙂

  3. Pour une fois, je ne suis pas tout à fait d’accord avec ton point de vue que je trouve un peu didactique sur le coup, Cindy 😋
    Oui, bien sûr soigner son look et son attitude sont des composantes importantes, mais pour moi la « classe », c’est inné, naturel, ça ne se fabrique pas. C’est ce petit quelque chose en plus, ce je ne sais quoi qu’on a ou pas.
    C’était ma minute pavé dans la marre… Et j’espère que tu ne m’en voudras pas 😉

    1. C’est tout l’intérêt de partager nos points de vue! je n’ai aucune raison de t’en vouloir 😉
      Pour moi la classe, c’est comme le style: certains l’ont effectivement de manière innée et naturelle…. mais pour les autres tout espoir n’est pas perdu et cela peut s’acquérir! on peut du moins s’en approcher! Je l’ai vu de mes yeux 😉

      1. J’avoue que sur ce sujet, je partage le point de vue d’Emma. Il y a quelque chose d’assez inné, ou du moins de difficile à acquérir, pour être élégante à plein temps, d’autant plus que c’est très lié à la personnalité.
        De ce que j’ai pu remarquer, les gens qui se forcent tombent vite dans des travers peu seyants : ils peuvent donner l’impression d’avoir un balai mal placé, être victimes du syndrome de la plante verte ou passer au final pour de simples poseurs.
        C’est un équilibre délicat et je serais tentée d’affirmer que, lorsque ce n’est pas notre truc, il vaut mieux en avoir conscience et l’accepter une bonne fois pour toute plutôt que de chercher à jouer un rôle à plein temps, ce qui reviendrait à se mentir à soi-même avant même de tenter de manipuler le regard que les autres portent sur nous.

        1. Bonjour Roanne! Merci pour ton retour! Je pense qu’en faisant un petit effort après l’autre, les attitudes peuvent se corriger naturellement… mais si on essaie de tout changer en même temps (et radicalement) alors cela peut vite manquer de naturel et paraitre ridicule…. Dans la vie je suis partisane des petites pas… un petit effort après l’autre pour changer véritablement et en profondeur et ne pas jouer une espèce de comédie!! Mais c’est vrai que nos petits défauts font aussi notre charme! Le but n’est pas de devenir lisse et sans caractère… tout est question de dosage et d’équilibre!

  4. Bonjour Cindy et les filles

    Mon analyse va être sur plusieurs posts car je suis fascinée par ce type d’article.

    D’abord, en titre, je préférerais « comment être élégante ? » « La classe » a parfois qqc de péjoratif, l’élégance jamais (enfin pour moi).

    1) Soigner ses gestes
    C’est la base et pourtant, une piqûre de rappel ne fait pas de mal. Une bonne façon de s’asseoir va certes éviter d’avoir mal au dos mais aussi faire travailler les abdos en les gainant et donc favoriser un ventre plus plat.
    Marcher, ça a l’air simple… Ben non ! Il faut déplier le pied, plier les genoux et allonger la tête comme si on avait un fil invisible. C’est ce que font toutes les filles qui savent marcher avec des talons (n’est ce pas Cindy ;-)). Malheureusement, bcp de filles marchent en canard ou les jambes droites ou font de grands pas : pas classe (là, il est approprié).
    On écarte aussi du langage certains mots peu délicats, mais on garde les expressions locales qui font partie du patrimoine en fait.
    Evidemment pour se pencher, on plie les genoux. On évite ainsi la vue garantie du sous-vêtement qui ne concerne que celle qui le porte… pour un peu qu’il y en ait un !

    A bientôt…

  5. Intéressant, encore une fois, même si je ne partage pas toutes tes analyses. Par exemple, je suis moins convaincue par l’idée que la classe devrait se réduire à un comportement / une attitude / un parfum, surtout. Etre classe, pour moi, c’est aussi avoir une personnalité aux multiples facettes qui enrichissent l’ensemble et dessinent un portrait peut être plus spontané que l’impression globale que me donnent certains des passages de ton article. Evidemment, je me reconnais parfaitement dans ce que tu écris sur l’assurance ou le savoir écouter, essentiel à mes yeux, mais… non, décidément, je suis plus attirée par des personnalités plus « bigarrées ».

    1. C’est marrant, après avoir posté mon article, je me suis dis que mon approche était peut-être un peu consensuelle… D’où l’intérêt de partager nos avis! Evidemment la classe ne se réduit pas à une attitude ou un parfum, ce n’était pas non plus le sens de mon propos…Il s’agit d’un ensemble de petites choses et aussi d’une part de mystère propre à chacun d’entre nous!

  6. Très bon article comme d habitude. Pour moi la difficulté est le juste milieu de ne pas en faire de trop. Je m explique : je suis toujours mal à l aise dans les réunions de ma belle famille oui ils sont tirs habillés très décontractés. Même pour noël. Même en mettant une robe noir me boucler les cheveux et me maquiller ( sans ressembler à une poupée russe hein) j ai l impression que c est trop par rapport à mes belles sœurs qui ne maquillent jamais.
    J essaie de travailler sur ma posture et les détails (manucure, pédicure, sourcils et les poils de chat😏). Car pour moi ça booster notre confiance en soi.
    J ajouté aussi ne pas parler trop fort et maîtriser ses intonations ça donne une classe folle.

    1. Si tu es mal à l’aise parce que tu as l’impression d’en faire encore trop, fais en un peu moins! Mais n’oublie pas de rester quand même toi-même, il ne s’agit pas de devenir transparente! Ma belle-soeur (qui est adorable et que j’apprécie énormément) ne se maquille pas non plus. Lors des réunions de belle-famille, je reste fidèle à moi-même et je suis repertoriée comme celle qui met des talons aiguille et du rouge à lèvres rouge mais je ne ressens aucun jugement négatif là dedans. Et ça ne me déplait pas d’être catégorisée comme telle parce que je ne me sens pas « réduite » à cela 😉

  7. C’est beau et tellement juste.J’ai entendu récemment un truc d’un comportementaliste :qd on rencontre quelqu’un il faut se dire 3fois ,super,super,super et regarder la couleur de ses yeux,du coup la personne se sent appréciée et nous reconnaît comme une belle personne.Par contre (ça,je le dis trop souvent)si on perçoit quelqu’un comme un con on s’adressera à lui comme à un con.Regarder,prêter attention aux autres,c’est déjà un début de classe.Je ne sais pas si ce que j’ écrit est clair,mais je suis complètement cassée de ma journée.Merci,Cindy pour ses rappels à l’ordre.

Laisser un commentaire: